25.8 C
Lomé
26 septembre 2022
Le Nouveau Reporter

HAAC et ARCEP, renforcement des relations

Michel Yaovi Galley, directeur général de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) s’est rendu lundi 1er décembre au siège de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), a constaté « Savoir News ».

M. Galley, accompagné de deux collaborateurs, a d’abord eu un entretien en tête-à-tête avec le président de la HAAC, Pitalounani Télou, avant d’échanger ensuite avec la plénière des membres de l’institution.

Au cours des échanges, le président de la HAAC s’est félicité de cette première visite du directeur général de l’ARCEP depuis son entrée en fonction. Il a, par ailleurs, réitéré la volonté et la disponibilité de l’instance de régulation des médias à poursuivre et à renforcer les liens de partenariat entre les structures respectives.

Pour sa part, le Conseiller en communication de l’ARCEP, Hervé Awîdè Pana, s’est réjoui de la qualité des échanges eus avec la HAAC. Michel Yaovi Galley, recevant des explications sur le fonctionnement du matériel et sur l’analyse du contenu des médias audiovisuels et écrits.

« Il était tout à fait normal d’effectuer cette visite auprès de la HAAC pour discuter des sujets d’intérêt commun, étant entendu qu’il y a une collaboration très étroite entre la HAAC et l’ART&P, l’ancêtre de l’ARCEP. Nous avons évoqué divers sujets, non seulement en termes de perspectives, mais en termes de vision aussi, pour voir ce que les deux structures peuvent continuer à faire ensemble », a-t-il déclaré à nos confrères.

Pour M. Pana: « Nous allons continuer à travailler de sorte à renforcer notre collaboration, tant au niveau matériel, financier qu’au niveau logistique afin d’atteindre les objectifs communs républicains pour le bien de notre pays et de nos compatriotes ».

Le directeur général de l’ARCEP et ses collaborateurs ont profité de leur présence au siège de la HAAC pour visiter les équipements de la division monitoring acquis grâce à l’appui de l’Autorité de Réglementation des Secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P). Ils y ont reçu des explications sur le fonctionnement du matériel et sur l’analyse du contenu des médias audiovisuels et écrits.

Le confrère rappelle que la HAAC est l’une des institutions de l’État. Elle a pour mission de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse.
Elle veille également au respect de la déontologie en matière d’information, de communication et à l’accès équitable des partis politiques et des associations aux moyens officiels d’informations et de communication.

L’ARCEP a été créée par la loi sur les Communications Électroniques (LCE) n°2012-18 du 17 décembre 2012 pour appliquer la réglementation des secteurs des postes et des communications électroniques pour se substituer à l’ART&P, opérationnelle en 2000.

Cette transformation vise à mieux prendre en compte les mutations et répondre aux enjeux et défis qui se sont opérés dans le secteur des télécommunications.

Lire aussi : Lutte contre la corruption au Togo : les acteurs publics, syndicaux et civils prennent le taureau par les cornes