27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur/Renouvèllement : l’heure de la mobilisation

Lancé le 18 juillet dernier par le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof Robert Dussey, le processus du renouvellement des membres du Haut Conseil des Togolais de l’Exterieur suit son cours.

Deux semaines après ce lancement, le Coordonnateur du guichet Diaspora, M. Safiou RADJI et le Directeur des Togolais de l’extérieur, M. Charles Koffi AZILAN ont fait le point ce lundi 1er août 2022 à Lomé du processus en cours pour éclairer l’opinion sur son importance et surtout mobiliser davantage les Togolais de l’extérieur à s’approprier le processus en se portant candidats pour être délégué ou à être électeur.

D’emblée, il faut noter que la phase de candidature en cours actuellement se poursuit jusqu’au 17 août tandis que l’enrôlement des électeurs s’étend jusqu’au 15 septembre. Pour être candidat, il faut d’abord être enrôlé comme électeur être sur la liste électorale, avoir 21 ans et plus et résider au sein de la diaspora togolaise c’est-à-dire séjourner à l’extérieur au moins hors du Togo pour un séjour excédent trois mois.

« Nous avons voulu saisir l’occasion pour mobiliser davantage les Togolais de l’extérieur à s’approprier le processus en cours en posant des actes soit en se portant candidats pour être délégué ou à être électeur pour pouvoir participer au choix de ceux qui auront la lourde charge de représenter la diaspora togolaise, de l’incarner vis à vis des autorités de notre pays », a expliqué Charles Azilan.

Le processus se déroule en plusieurs phases. Il s’agit notamment de la phase d’appel à candidature et d’appel à inscriptions des électeurs. S’en suivra l’évaluation des candidats, le lancement de l’ouverture de la campagne électorale, l’ouverture des élections en ligne, la publication des résultats et l’installation des candidats élus.

« Tout Togolais de l’extérieur capable de prouver son origine togolaise, d’animer et de mobiliser la diaspora sur les questions de projets qui concernent les Togolais de l’extérieur et doué d’une bonne moralité peut faire apte de candidature. Nous lançons donc un appel à tous les Togolais de l’extérieur sans exclusive pour qu’ils se portent candidats ou électeurs sur la plateforme », a précisé Safiou Radji.

De 77, le nombre de Délégués-Pays au sein du HCTE est porté pour cette deuxième mandature à 48. La raison? Certains pays ont été rattachés à d’autres pour constituer une seule circonscription.