31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Infrastructures complémentaires : le PM Victoire Tomégah-Dogbé a parlé à ses sœurs femmes exerçant au port de pêche

Lors de la remise officielle, ce 09 avril 2021, des infrastructures complémentaires aux femmes mareyeuses du nouveau port de pêche, le premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, a profité de l’occasion pour donner de sages conseils aux femmes qui exercent des activités au port de pêche.

Pour la cheffe du gouvernement, les activités qu’exercent les femmes au sein du port de pêche sont très importantes aux yeux du chef de l’État, raison pour laquelle il fait tout pour assurer et construire un bon cadre de travail à ces femmes. Elle précise que le chef de l’État a donné des instructions ferme pour que les activités des femmes au Togo reçoivent plus de considération et permettre qu’elle vivent dans de bonne condition. Elle précise toute fois que les hommes ne sont pas oublié mais “les femmes sont plus nombreuses”.

Elle a félicité le travail et l’abnégation des femmes pour les activités qu’elles font tous les jours pour assurer le bien-etre de leur famille, d’assurer la scolarité de leur enfant, et surtout de nourrir leur famille.

Par ailleurs invité les femmes à prendre soin des édifices inaugurés afin que d’autres puisse l’accompagner.

“Le président Faure Gnassingbé demande de vous féliciter pour le travail de tous les jours que vous abattez, de vous encourager et souhaite votre évolution et bien-être. Que la résolution de vos problèmes sont très chers à lui c’est pourquoi il demande aux ministres de travailler pour rélever le niveau de vie des femmes, si les femmes prennent de bonne place dans la société c’est tout le pays qui est en avant, c’est le progrès de nos enfants”, a fait comprendre Victoire Tomégah-Dogbé aux femmes, tout en leur promettant des choses plus importantes à venir.

Le premier ministre a indiqué que le président promet soutenir davantage les femmes, la jeunesse pour que surtout les problèmes de santé dans le pays trouvent une solution adéquate en instaurant l’assurance maladie, permettre l’avancement de leur activité à travers des financements

Ainsi pour la cheffe du gouvernement ces promesses ne pourront être possible que par la paix et l’Union de tous. Elle a invité donc les femmes à être des artisans, des ambassadeurs de paix dans leur maisons, dans leur quartier et dans leur lieu de travail.

« Tout ceci ne pourra être possible que si la pandémie à coronavirus est hors de nos frontières », conclut-elle. Elle a donc invité les femmes à aller se faire vacciner afin que la maladie quitte définitivement le pays.