32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Inondations et sécheresses: la solution « Voltalarm”

Grâce à “Voltalarm”, un système d’alerte précoce, le Togo sera à l’abri des inondations et de sécheresses. Cette initiative est le fruit d’un projet porté par le Partenariat Mondial de l’Eau en Afrique de l’Ouest (GWP-AO), l’Autorité du Bassin de la Volta(ABV) et l’Organisation Météorologique Mondiale(OMM), rapporte « société civile médias » qui précise que à l’issue d’une rencontre l’outil sera mis à la disposition des techniciens et experts permettant de les outiller sur son utilisation.

Le confrère note que la rencontre, deuxième du genre, organisé pendant trois jours (14 au 16 octobre), vise à développer les connaissances des techniciens sur l’évaluation de la vulnérabilité et de l’impact des inondations, ainsi que l’exposition à la sécheresse dont la finalité est de doter le Togo d’un système d’alerte précoce dénommé “Voltalarm”.

Ceci permettra de déterminer d’avance les risques d’inondations et de sécheresses dans le pays. La rencontre se situe dans le cadre du projet “Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et de l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta”.
Pour Maxime Téblékou, chargé de projets au secrétariat exécutif du partenariat régional de l’eau Afrique de l’Ouest (GWP-AO). « Le défi sera de déterminer les zones à fort, moyen et faible risque de sécheresses et d’inondations au Togo. Ceci permettra d’avoir une idée globale sur les dégâts causés par ces aléas et les minimiser ».

Il faut préciser que la rencontre a réuni une dizaine de techniciens et d’experts sélectionnés pour la circonstance. Ils produiront des cartes de risques d’inondations et de sécheresses qu’ils présenteront à la fin des travaux, ce 16 octobre 2021.