32 C
Lomé
14 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Interdiction des festivités du bicentenaire du clan Lawson : le ministre Boukpessi craint un « carnage coronavirusé » et une rivalité clanique

Les nouvelles mesures restrictives prises par le gouvernement, en raison de l’augmentation des cas de Covid-19 ont touché toutes les célébrations prévues pour ce mois. Ainsi, les festivités du bicentenaire du clan Lawson, prévues du 25 au 31 mars n’auront pas aussi lieu, a annoncé Payadowa Boukpessi, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement du Territoire. Une interdiction qui trouve également sa raison hors dans les rivalités claniques.

Deux raisons, a-t-on appris de “Togo actualité”, sous-tendent cette décision, selon le ministre Payadowa Boukpessi. La première est liée aux mesures restrictives destinées à lutter contre la propagation de la Covid-19. Celles dont l’une exclut le rassemblement de plus de 15 personnes sur l’ensemble du territoire.

La seconde raison s’explique par le risque qu’un tel évènement « n’exacerbe les rivalités entre les communautés ADJIGO et LAWSON » ou ne consacrent « la victoire des LAWSON sur les ADJIGO », a expliqué Payadowa Boukpessi.

Lire aussi : Faure Gnassingbé et ses pairs traitent des grands chantiers de l’UEMOA