Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Interview : « le football se démocratisera davantage dans tous ses aspects… », Faure Gnassingbé, un président foot

Date:

En déplacement à Doha, à l’occasion de la finale de la coupe du monde Qatar 2022,  le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a accordé une interview exclusive à la chaine de télévision mondiale de droit togolais, New World TV  (parmi le trio gagnant de cette coupe du monde au même titre que le Qatar et l’Argentine, de l’avis de certains observateurs). Il y livre ses impressions sur le déroulement de cette compétition, la prestation des équipes africaines et l’entrée surprenante de New World TV  dans l’histoire et le marché de l’audiovisuel mondial. Lisez plutôt !  

Monsieur le président de la République que pensez-vous de l’organisation de la coupe du monde par le Qatar?

D’abord je suis heureux d’être ici à Doha pour la finale. Je remercie la FIFA pour son invitation.

J’ai eu l’occasion, il y a quelques temps de visiter un stade, j’ai été très impressionné par la  qualité des installations. Pour ce qui est de  l’organisation, pour ce que j’ai attendu, elle est plutôt bonne, elle n’a rien à envier à ce qui se faisait par le passé. Nous avons vu de beaux matchs, je sens que cette organisation marque l’histoire de la FIFA.

Que pensez-vous des équipes africaines lors de cette 22ème édition de la coupe du monde ?

Je pense que pour une fois on n’a pas vu de différence de niveau entre les équipes africaines et les autres équipes. Et  j’ai été particulièrement heureux de voir que le Maroc a fait des prouesses que le Cameroun a battu le Brésil, la Tunisie a battu la France, bref les équipes africaines ont brillé, elles ont montré qu’elles avaient parfaitement le niveau. Et je pense qu’on aurait pu avoir une demi-finale entre deux équipes africaines. Et cela est à souligner parce que beaucoup de pays ont eu de coachs africains et qui montrent qu’ils sont de même niveau que les autres équipes participantes de la coupe du monde.

Comment expliquez-vous la performance du Maroc qui brise le plafond du verre en atteignant la demi-finale d’une сoupе du monde, la première fois pour une équipe africaine ?

Je pense que c’était attendu qu’une équipe africaine puisse arriver à ce niveau. On a vu le Ghana qui a fait le quart de finale, le Cameroun aussi. Inévitablement, les équipes africaines ont montré qu’elles ont le niveau et pouvaient être en demi-finale et même en finale et pourquoi pas, remporter la coupe du monde. Je pense que cela arrivera, si on applique les mêmes méthodes, c’est-à-dire, une bonne organisation, une bonne discipline avec des coachs africains. Et je suis sûr qu’on pourra voir d’autres pays comme le Maroc en demi-finale et aussi remporter la coupe dans un avenir pas très lointain.

Quels sont vos avis sur les efforts déployés par la FIFA pour le développement du football en Afrique ?

 Je pense que s’il y a une telle amélioration des équipes africaines, c’est dû aux structures que nous mettons en place dans l’organisation du continent et je pense que la FIFA fait beaucoup pour cala, encourage beaucoup, aide les fédérations et donc je plaiderai pour que les efforts soient davantage faits pour que les talents, africains qui n’ont pas la chance forcément d’aller en Europe puissent progresser en restant sur notre continent.

Le Topo a fait une des belles pages de  l’actualité audio-visuelle mondiale lors de cette coupe du monde notamment à travers l’entrée tonitruante de ce marché de la chaîne New World TV qui est un groupe de media togolais et panafricain. Comment avez-vous accueilli cette nouvelle ?

Au début avec surprise et peut-être même avec incrédulité, parce qu’on pensait que c’est la chasse gardée des grandes chaînes Internationales mais à l’instar de ce que la FIFA a fait pour le Qatar en choisissant un tel pays pour organiser cette coupe du monde. Je crois que le mouvement s’est étendu à d’autres secteurs dont celui des médias et nous avons eu la chance que New world Tv soit sélectionné. Je salue la qualité du projet qui leur a permis de remporter ce qui est une compétition, je salue surtout l’adhésion des téléspectateurs, je les remercie et je pense que c’est comme que cela que le football se démocratisera davantage dans tous ses aspects aussi bien dans l’aspect sportif que l’aspect media. C’est une passion mondiale qui est partagée par tout le monde.

 Avez-vous été comblé par la performance technique de la distribution dans toute l’Afrique subsaharienne effectuée sans fausse note par New world sport?

Absolument, c’était un pari, mais je suis heureux de constater d’abord que New world TV a montré l’originalité de son projet avec des diffusions dans les langues africaines avec une qualité d’analyse, des éditoriaux de très bonne facture. Je crois qu’ils n’ont rien à envier à ce que se fait sur d’autres chaînes dont je crois que ce sont les téléspectateurs par leur adhésion, par leur nombre qui montrent que la FIFA a eu raison de faire confiance à New World TV.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société