Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

JIF 2023 /Savanes: le personnel féminin de l’ANPE apporte sa solidarité aux élèves victimes de terrorisme

Date:

Plus de 700 élèves déplacés de la préfecture de Kpendjal et de Dapaong (extrême Nord-Togo), suite aux attaques terroristes ont, bénéficié ce mercredi 8 mars, de dons composés de vivres et non-vivres. C’est un geste de solidarité apporté par les femmes de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes.

Cette action caritative du personnel féminin de l’ANPE vient renforcer la  politique de solidarité et de compassion du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à l’endroit des personnes vulnérables.

Le don est composé de 230 sacs de 30 kg de riz, 50 cartons d’huile (200 bouteilles d’huile de 1 litre), 15 cartons de 200 pains de savons, 30 cartons de pâtes alimentaires, 14 cartons de détergents, 12 cartons de sardines (soit 600 boites), 13 cartons de tomates en boîtes (600 boites) ; d’un coût total estimé à quatre millions (4.000 000) de francs CFA.

Il est à préciser que la remise du don s’est déroulée sur deux sites: de prime abord, dans l’enceinte des Affaires sociales de Dapaong pour plus de 300 élèves; ensuite dans le Kpendjal à l’EPP Mandouri-centre pour plus de 430 élèves.

Pour Mme  BALOUKI Essossinam, porte-parole des femmes de l’ANPE, c’est l’occasion d’appeler ces élèves à se mettre au travail et aux éducateurs de veiller sur les élèves, relèves de demain. “C’est au nom du Chef de l’État Faure Gnassingbé qui a toujours un grand cœur pour les élèves, que nous remettons ces dons”, a-t-elle indiqué.

Les bénéficiaires ont exprimé leur gratitude au gouvernement togolais pour son engagement aux côtés des populations victimes des actes terroristes et remercié les femmes de l’ANPE pour leur générosité. “Nous sommes fières d’avoir reçu ce cadeau. Nous disons merci au Chef de l’État et aux femmes de l’ANPE, nous vous promettons de bien travailler et de réussir à la fin de l’année pour le développement du pays”, a laissé entendre Barry Bintou, porte-parole des élèves déplacés bénéficiaires.

Pour rappel, le 8 mars de l’année dernière, ce sont les enfants de l’orphelinat « La solution », d’Adétikopé qui ont bénéficié des actions de bienveillance des femmes de l’ANPE.

Placée sous la tutelle du ministère de la Fonction publique du travail et du dialogue sociale, l’ANPE a pour mission de contribuer à la réduction du chômage et du sous-emploi via l’amélioration de l’employabilité et l’insertion des demandeurs d’emploi sur le marché du travail.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société