25.1 C
Lomé
28 septembre 2022
Le Nouveau Reporter

JIP 2022: le Togo appelle sa jeunesse à être un artisan de Paix

Le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a organisé à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix, une conférence de haut niveau avec les leaders de jeunesse autour du thème « Renforcer la cohésion sociale pour batir la paix », ce mercredi 21 septembre 2022 sur la scène Bella Bellow de l’Université de Lomé. La rencontre a vu la participation de plusieurs acteurs de la société civile. Le la a été donné par Myriam Dossou-d’Almeida, Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

La rencontre a servi de cadre d’échange et de dialogue entre des leaders de jeunesse et des décideurs sur la problématique de la paix et de la cohésion sociale au Togo et en Afrique. Il s’est agi d’instaurer un moment d’interaction directe avec des leaders de la jeunesse sur un éventail de questions sociétales et d’amener les acteurs à explorer les voies et moyens de mieux renforcer la cohésion sociale au Togo. Au cours des discussions, les autorités ont partagé avec les jeunes la contribution du Togo à la paix et la sécurité internationales.

Le débat, modéré par le Prof. Mawussé AKUE ADOTEVI, directeur de l’Institut des sciences de l’information de la communication et des arts (ISICA) à l’université de Lomé a été riche avec un regard transversale sur les questions de paix. Avec les réflexions du ministre Akodah Ayewouada, de la communication, Christian Trimua, des droits de l’homme et des experts internationaux et des leaders de la société civile, et quelques centaines de jeunes en présentiel et comme en ligne à travers les réseaux sociaux facebook et Youtube, plusieurs axes de discussions ont été abordés. Entre autres: la paix dans le monde entre le terrorisme au Sahel et la crise ukrainienne; Construire les ponts de la cohésion sociale et de la résilience communautaire.

Au lancement des travaux, le ministre en charge de la jeunesse a réitéré que la cohésion nationale est le fondement solide sur lequel repose la stabilité de notre pays. C’est aussi elle, la garantie du développement et de la prospérité de notre nation qui est bâtie sur l’inclusion et la solidarité. Ainsi elle a invité les jeunes à « chérir la paix et à la nourrir dans son cœur pour qu’elle se propage autour de lui, au sein de sa famille, dans son quartier et dans sa communauté. Ceci doit se traduire au quotidien à travers des actions qui ont un impact positif sur le renforcement de la paix et la cohésion sociale ».

Quel modèle de paix l’Afrique peut offrir au monde ?
Lire aussi:Les acteurs locaux des communes entretenus sur les principes de base de consolidation de la paix
La Journée internationale de la Paix a été instituée par l’Assemblée générale des Nations unies, en 1982 Elle est dédiée à la paix et particulièrement à l’absence de guerre, qui doit se manifester par un cessez le-feu dans les zones de combat. Le thème de l’année 2022 est  » Mettre fin au racisme. Bâtir la paix ».

En se joignant à la communauté des Nations pour célébrer la journée de la paix, le Togo choisit d’engager la jeunesse dans les réflexions sur la promotion de la paix et la sécurité. Et la coordonnatrice nationale de wanep-Togo, NOVIEKOU Pyalo Da-do Yram Nora de relever que la jeunesse est encore et encore solliciter pour contribuer où aussi pour attirer l’attention de l’autorité. Il faut que la jeunesse se sente concernée et « donc faisons preuve d’artisans de Paix, savoir parler, faire ce qui est bien »
Lire aussi: Journée internationale de la paix: la menace terroriste en fait un véritable catalyseur pour les Togolais