31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Journée de la liberté de la presse ce 03 mai : les 07 grands défis à relever pour un journalisme indépendant et pluraliste

Le quatrième pouvoir est à l’honneur ce 03 mai 2021, journée mondiale de la liberté de la presse. Étant à sa 27e célébration, l’édition 2021 est placé sous le signe de « L’information comme bien public ». Face aux injustices vis-à-vis des journalistes du monde entier, sevrés de liberté, cette journée répond à 07 grands défis.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), qui coordonne chaque année les activités du 3 mai, la Journée mondiale de la liberté de presse, est une journée :

1- Qui favorise et permet de mettre sur pied des initiatives qui visent la défense de la liberté de la presse.

2- D’évaluation, afin de dresser le portrait de la liberté de la presse à travers le monde.

3- Qui permet de rappeler aux États le respect des engagements qu’ils ont pris envers la liberté de la
presse.

4- Pour alerter le public et accroître la sensibilisation à la cause de la liberté de la presse.

5- Pour stimuler le débat parmi les professionnels des médias sur les problèmes qui touchent la liberté de la presse et l’éthique professionnelle.

6- Commémorative en mémoire des journalistes qui ont perdu la vie pendant qu’ils exerçaient leur profession.

7- D’appui envers les médias qui sont victimes de mesures qui entravent la liberté de la presse ou qui visent à l’abolir.

La Journée mondiale de la liberté de presse a été instaurée par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1993 après la tenue du Séminaire pour le développement d’une presse africaine indépendante et pluraliste.

Lire aussi : Journée mondiale de la liberté de la presse : l’information reste et demeure un bien public