Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

 Journée franco-allemande 2023: Augustin Favereau et Matthias Veltin dressent le bilan des actions conjointement menées au Togo

Date:

Au Togo, dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire du Traité de l’Elysée, un évènement majeur dans l’histoire de l’amitié franco-allemande, le 22 janvier de chaque année, il s’est tenu ce vendredi 20 janvier à l’Institut Goethe de Lomé, une conférence de presse conjointe entre les représentations diplomatiques des deux pays.

Cette rencontre co-animée par Augustin Favereau et  Matthias Veltin respectivement ambassadeur de France et d’Allemagne au Togo, a permis de faire  un tour d’horizon des sujets d’intérêts communs de leur coopération dans plusieurs domaines en terre togolaise. C’était en présence d’une délégation de l’Union européenne.

« La coopération (installation d’un conseil conjoint des ministres, avec l’intention de coordonner les politiques dans des secteurs divers), la jeunesse (faire rapprocher la jeunesse des deux pays, avec l’installation de l’Office franco-allemand de la jeunesse) et l’Europe (la France et l’Allemagne sont les moteurs de développement de l’Europe) », a souligné Matthias Veltin.

Alors que son homologue Français a mis l’accent sur quelques activités au programme le weekend en France dans le cadre de la célébration. Il a notamment évoqué la rencontre entre Chancelier Olaf Scholz et le président Emmanuel Macron, la réunion conjointe du Conseil des ministres avec au menu : les enjeux de sécurité-défense, ceux énergétiques, les questions d’innovations industrielles et de croissance.

Cet attelage entre les deux locomotives de l’Union Européenne a permis entre autres le cofinancement de l’extension des réseaux électriques de Lomé (au moyen du PEREL) et des centres urbains de l’intérieur du pays (via le PERECUT), ainsi que le Programme d’appui à la construction et à la réhabilitation des pistes rurales (PAPR).

Également, les deux pays ont apporté leur appui financier pour la réalisation d’autres projets en gestation. Dans cette perspective, Paris et Berlin ont décidé de loger au sein d’une même “Maison commune franco-allemande”, leurs Agences de développement, AFD et KfW, à Lomé.

En dehors des secteurs du développement, d’autres comme ceux de l’économie et de la Culture ont aussi bénéficié de l’accompagnement de deux puissances européennes au Togo. Au niveau culturel, grâce aux “Fonds culturel franco-allemand” créé en 2003, a permis en 2021 l’exposition photographique ” Graines de réconciliation” installée et présentée à l’Institut français, ou encore la Nuit de la lecture en 2022 associant les deux instituts.

Pour cette année 2023, l’événement est marqué par le lancement du projet ” Togo créatif” qui vise au renforcement des capacités du secteur togolais par des coopérations entre les artistes et les opérateurs européens et africains.

Le Traité de l’Elysée signé 18 ans après la seconde guerre mondiale, est destiné à sceller une réconciliation durable entre la France et la République Fédérale d’Allemagne.  Car, avant sa signature, la politique en Europe était marquée par des antagonismes très profonds.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société