25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Journée mondiale de l’accréditation : le ministre Kodjo Adedze invite les laboratoires à se faire accréditer

A l’occasion de cette nouvelle édition de la Journée Mondiale de l’Accréditation, le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale fait appel ce 09 juin aux responsables des laboratoires (de biologie médicale, de métrologie, d’analyses et essais). Il exhorte ces différents organismes d’inspection et de certification, publics comme privés, à soumettre leurs différentes structures à l’accréditation, apprend-t-on de “République Togolaise”.

Placé sous le thème : “l’accréditation supporte la mise en œuvre des objectifs de développement durable”, le ministre Kodjo Adedze a profité de cet événement pour attirer l’attention des citoyens sur l’importance de cette démarche pour le développement des pays.

« L’accréditation soutient les programmes de développement des Etats dans des domaines tels que le commerce transfrontalier, la sécurité alimentaire, la sécurité sanitaire des aliments, la santé, la protection de l’environnement, le développement industriel et des infrastructures”, a fait savoir Kodjo Adedze. Il poursuit en expliquant que cette démarche reste indispensable pour la réussite des organismes concernés.

“C’est à cette seule condition que nous pourrons renforcer la confiance des clients, améliorer l’accès de nos produits sur les marchés, minimiser les risques d’erreurs, et réduire les coûts de gestion et de production”, a ajouté le ministre.

Notons qu’en dehors de la mise en place d’un Système ouest-africain d’accréditation (SOAC) par les 8 pays de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest africaine), le Togo s’est depuis 14 ans, axé sur ce sujet. Ceci a permis l’adoption en 2009 d’une loi cadre sur la promotion de la qualité au Togo. Elle a à son tour conduit à la création d’une Haute Autorité de la Qualité et de l’Environnement (HAUQE) et ses structures affiliées, et l’instauration d’un Prix national de la qualité (PTQ) dont la 7ème édition a tout récemment livré son verdict.

Lire aussiLutte contre le Sida et les IST au Togo : un Institut de la société civile en Afrique de l’ouest et du centre voit le jour