25.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Kara savoure du pain fabriqué à base de produits locaux

« Promotion de pains à base de farines locales », c’est le thème autour duquel les acteurs du secteur de la pâtisserie de la région de la kara ont célébré une journée de dégustation de pain fabriqué à partir des produits locaux.
Cette journée initiée conjointement par les ministères en charge du Commerce et de la consommation locale, des Enseignements et de l’Artisanat et celui de l’Agriculture et du développement rural, s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de promotion du pain et d’autres produits de boulangerie et de pâtisserie à base de farines locales panifiables.

Selon l’agence togolaise de la presse cette cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère en charge de la consommation locale, Comlan Nomadoli Yakpey s’est déroulée en présence des autorités politiques et administratives, des acteurs du secteur de la pâtisserie et de boulangerie, ainsi que ceux de la société civile de la région de la Kara.

L’objectif est de mettre en exergue la qualité du pain et ses dérivés fabriqués à base des tubercules et céréales locaux et de susciter l’intérêt des populations pour adapter leur consommation. Il s’agit de sensibiliser et de renforcer les capacités des acteurs de la chaîne de la production du pain pour une bonne incorporation des farines panifiables à base des produits locaux dans la fabrication des produits de pâtisserie et de boulangerie au Togo. Ceci dans le but de booster ce secteur pourvoyeur d’emplois, de créer des richesses et la croissance de l’économie nationale.

Le gouvernement, en initiant cette journée, entend sensibiliser les boulangers à intensifier l’incorporation de la farine à base des produits locaux comme le manioc, l’igname, le maïs, le soja, le sorgho dans leurs productions. « Ces pains, croissants, biscuits, cakes, à base de produits locaux sont très bons et nutritifs et je vous encourage fortement à les adopter dans les repas quotidiens », a confié M. Yakpey.

La présidente de l’Association des boulangers et boulangères de la préfecture de la Kozah (ASBOULKO), Mme Tchetche Aweta a témoigné sa gratitude au gouvernement pour sa politique de promotion de la consommation locale. Elle permet aux transformateurs de produire en qualité le pain et ses dérivés dans un format local incorporant plus de 25% de farines à base des produits locaux. « Les farines panifiables locales incorporées dans la fabrication permet, non seulement d’avoir du pain de bonne qualité, de réduire considérablement la dépendance du pays, mais aussi de promouvoir l’émergence des entreprises locales autour de ce secteur », a-t-elle fait savoir.

L’occasion a permis de sensibiliser les boulangers et boulangères de la région de la Kara sur les procédés et l’utilisation de farines panifiables.