Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Kpalimé: des chargés de communication recyclent leurs savoirs en “com de crise”

Date:

La ville de Kpalimé, à environ 120 km au Nord-ouest de Lomé, a offert du 17 au 20 octobre 2022 son cadre pour un atelier de formation aux cadres et chargés de communication des ministères de la Santé, de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Agence nationale de protection civile (ANPC).

Ces acteurs de la Communication, souvent confrontés à des crises diverses dans l’exercice de leur fonction, ont été entretenus sur les risques et engagement communautaire (CREC).

“Togoscoop” précise qu’ils ont été outillés à tous les niveaux de la pyramide en communication liée aux urgences, dans une approche « Onehealth » (une seule santé), dans la gestion des urgences sanitaires en cas d’épidémies, d’épizooties ou de catastrophes naturelles majeurs et aussi dans la mise en place d’un pool de formateurs au sein du personnel desdits ministères capable de former les autres acteurs sur le terrain.

Trois allocutions ont marqué l’ouverture de cette rencontre. Tout d’abord, celle du Préfet de Kloto, M. ASSAN Bertin qui a remercié les organisateurs pour avoir choisi sa localité pour abriter l’évènement. Et a exhorté les participants à faire un bon usage de cette formation pour une bonne gestion des situations de crise au Togo.

La représentante de l’OMS a, quant à elle, présenté le contexte ayant conduit à l’organisation de cette formation en mettant l’accent sur les situations d’urgence sanitaire en Afrique avec un zoom sur l’avènement de la maladie à virus Covid 19. Ces situations obligent les acteurs de divers horizons à la maitrise des outils de gestion de crise notamment la communication de crise et justifie donc l’organisation de cet atelier de formation.

Et enfin, le secrétaire général du ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, Col. DIMIZOU Koffi, en faisant le bilan du Covid 19 aussi bien au Togo que dans le monde a mis en exergue l’importance de la maitrise de la communication de crise. Il a profité de l’occasion pour manifester sa gratitude à l’OMS qui ne ménage aucun effort pour accompagner la politique du gouvernement togolais. Il a aussi invité les participants à une assiduité sans faille et à une participation active à la formation afin de mettre les connaissances acquises au service de la nation.

Lire aussi: Communication de crise : une soixantaine de journalistes togolais formés

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société