27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

La délivrance du duplicata de nationalité bientôt étendue à toutes les régions et préfectures du pays

La Direction de la nationalité va soulager la peine des usagers très prochainement. C’est ce que relève le bi-hebdomadaire « L’Union pour la Patrie » dans sa parution N°1497 du 03 décembre 2021. Selon le journal, la direction de la nationalité veut déployer la délivrance du duplicata dans les régions et dans les préfectures du pays.

Contacté par le confrère ce 24 novembre 2021, la directrice de la nationalité, Mme Kobauyah Tchamdja Kpatcha, rapporte qu’« Il y aura l’installation des machines de production des duplicatas dans les cinq régions économiques du pays ainsi que dans les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe. Egalement, les procédures de production du duplicata seront dématérialisées à l’instar du casier judiciaire afin que cette dématérialisation puisse permettre aux Togolais d’acheter leurs duplicatas en ligne et surtout à tous ceux qui auront à déposer leurs demandes, aussi bien à Lomé que dans les préfectures du Togo, de pouvoir suivre les différentes étapes du traitement de leurs dossiers ».
Depuis quelques moments des critiques ont été houleuses contre la lenteur dans la délivrance de ce document. Aujourd’hui, elle trouve plutôt que, par rapport aux difficultés rencontrées lors de l’établissement du certificat de nationalité, ce sont les populations qui ne se prennent pas à temps pour obtenir leur certificat de nationalité.
Selon Mme Kobauyah Tchamdja Kpatcha, les demandeurs attendent généralement la proclamation des résultats du BAC II, les concours ou recrutements avant de se lancer dans la quête du précieux sésame ; ce qui crée une marée humaine dans le cadre restreint du service de la nationalité. Seulement, on n’a pas la légitime raison qui justifie les cinq mille (5.000) francs Cfa par demandeur que ses collaborateurs rackettent aux usagers, en plus des frais officiels de délivrance, au motif qu’il y a la fameuse marée humaine qui oblige à donner de l’argent avant que le dossier ne soit diligemment traité.
A noter que le nouveau format du certificat de nationalité est un document qui offre des garanties de sécurité. Le délai de production prévu par le code de la nationalité est de deux mois, à partir de l’enregistrement dans la base de données.
Pour le duplicata, le portail officiel servicepublic.gouv.tg parle d’un délai d’un mois pour ceux qui ont l’ancien format et de 24 heures pour ceux qui disposent du nouveau format.