24.1 C
Lomé
17 août 2022
Le Nouveau Reporter

La filière fruits et légumes a reçu la visite d’une mission allemande

La filière fruits et légumes fait partie des filières que le Togo veut promouvoir. Depuis 2016, un projet valorisant cette filière est initié dans le pays par la Coopération allemande (GIZ) en collaboration avec l’Union européenne (UE) et le ministère fédéral allemand. Ce projet est l’une des composantes du Programme pour le développement rural et l’agriculture (ProDRA). C’est dans le cadre de ce programme qu’une mission allemande a séjourné au Togo du 22 février au 09 mars 2020.

Cette mission était conduite par Sigfrid Schröder-Breitschuh, un consultant agricole. La filière fruits et légumes constitue un sous-projet du Programme ProDRA. L’objectif de la mission était de s’assurer qu’il y ait plus d’acteurs dans le secteur avec une implication forte du secteur privé. Elle voulait en outre leur faciliter la production et par-dessus tout améliorer leur condition de vie.

« Nous comptons beaucoup sur le secteur privé local comme un moteur pour le développement. Ce secteur jouera un rôle important dans la transformation et la commercialisation.  On attend de voir des effets tangibles sur l’amélioration des emplois au Togo d’ici fin 2022. Si le privé peut jouer son rôle de moteur, on aurait des effets satisfaisants sur l’exploitation », a expliqué Sigfrid Schröder-Breitschuh, chef de la mission avant d’ajouter que « les potentialités des marchés internes sont assez limitées et s’il faut booster l’agriculture, il faudra aussi penser à des marchés qui sont à l’extérieur du pays ».

Le chef programme ProDRA/GIZ, Florent-Dirk Thies a de son côté souligné que « tout ne dépendra pas uniquement de la production mais du marché qui sera mis en place par le secteur privé local pour la transformation et la création des emplois pour les jeunes ».

La filière fruits et légumes demande beaucoup de mains d’œuvre. Surtout lorsque les cultures se font durant toute l’année. Ce qui exige aussi l’irrigation.