31 C
Lomé
15 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

La filière mangue au Togo a le vent en poupe

Fruit comestible de la famille des anacardiacées la mangue est une drupe charnue à la chair jaune et sucrée, à la peau verte, jaune ou rouge et contenant un noyau plat et large sur lequel la chair adhère bien. Le fruit connait depuis quelques années au Togo, une progression tant dans le rendements que dans la professionnalisation des acteurs.

Fruit de grande consommation, produit dans les cinq régions économiques à travers les variétés ‘Kent’, ‘Palmer’, ‘Eldon’ et ‘Somnole’, la mangue a vu ses rendements croître particulièrement au cours des deux dernières années. En 2018 et 2019, 340 000 et 370 000 tonnes ont été respectivement produites, sur une superficie de 1523 hectares, soit un rendement respectif de 3,7 et 4,5 tonnes par hectare, rapporte republiquetogolaise.com. Sur le plan de la transformation, la dizaine d’unités certifiées sur le territoire n’a pu transformer que 1800t en 2018 et 2 200t l’année suivante.

Par ailleurs, de nombreuses difficultés sont relevées (faible niveau de formation et d’encadrement des producteurs, difficultés d’accès aux facteurs de production, taux de perte élevé des productions, insuffisance de stockage, manque d’équipements de transformation adéquats), en dépit des potentialités dont dispose le pays: disponibilité des terres et du marché, demande extérieure en mangue greffée très élevée.

Alors pour mieux organiser la filière, il a été mis en place une Fédération nationale des Coopératives productrices de mangue du Togo (FNCPM), ainsi qu’une Fédération nationale de Commerçants et Exportateurs de Mangue (FNCEM). Les deux entités se sont mises en Conseil Interprofessionnel (CIF-Mangue) depuis décembre 2019.

Lire aussi : Filière ananas au Togo : 30 149 tonnes produites en 2019, 60% exporté