Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

« La valorisation des acquis de la convention de partenariat Uemoa-Coraf », objet d’une conférence de presse en ligne depuis la cité OUA

Date:

Elle a lieu aujourd’hui, de 11 heures à 12 heures 30 avec une salle de réunion disposant de toutes commodités, ouverte aux invités, dans les bureaux de représentation de l’Uemoa des pays respectifs.

Dans le communiqué de presse joint au message d’invitation envoyé par les organisateurs, on peut lire que « les secteurs ouest-africains du coton, du maïs, de l’élevage, de l’aquaculture et de la volaille sont plus compétitifs et offrent aux petits exploitants agricoles des revenus plus élevés aujourd’hui qu’il y a quelques années ».

C’est pourquoi, avec un investissement de 1,5 milliard de francs CFA de la part de l’Uemoa, le Coraf, « une institution de coordination régionale de la recherche basée à Dakar, a mis en œuvre un projet de recherche collaborative de 05 ans. Il a renforcé la résilience des communautés bénéficiaires et a contribué à améliorer les moyens de subsistance de milliers de personnes dans les Etats membres de l’Uemoa ».

Bien avant, en 2014, la Commission de l’Uemoa a financé le Coraf pour améliorer les secteurs du maïs, du coton, de l’élevage, de la volaille et de l’aquaculture grâce à la recherche. Cet investissement a considérablement renforcé la résilience et les moyens de subsistance des bénéficiaires dans la communauté de l’Uemoa.

Quels sont les principaux résultats du projet ? Les populations ont-elles repris du poil de la bête ? Quelles sont les actions prévues pour améliorer davantage les conditions de vie des citoyens ? Tout ceci sera abordé au cours de la conférence.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img