24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le comité scientifique sénégalais accepte le Covid-organics malgache

Le « Covid-organics » continue de gagner des admirateurs. Le médicament conçu dans les laboratoires malgaches pour lutter contre le covid-19 vient d’être validé par le comité scientifique sénégalais.

En effet, le Sénégal a reçu depuis lundi sa part de « Covid-organics ». Les échantillons reçus ont été transmis à la Direction de la pharmacie et du médicament (DPM) pour être analysés. Bien avant même l’arrivée du remède en terre sénégalaise, une réunion du comité des scientifiques s’est tenue. Il était question pour les participants de se pencher sur les vertus de l’Artémisia, la plante constitutive du remède fabriqué au Madagascar.

Le professeur Daouda Ndiaye, chef de l’équipe des scientifiques, a donné son accord en ce qui concerne l’utilisation du médicament malgache. « Nous allons vers l’utilisation de l’artemisia. De notre côté sur le plan scientifique, notre feu est vert », a-t-il déclaré lors d’un entretien sur une radio locale (la RFM). Le Sénégal va donc « travailler sur un protocole pour voir comment le donner aux Sénégalais ».

Ce protocole sénégalais aura pour but d’être « préventif et curatif », a précisé le chef du Service de parasitologie-mycologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Nous sommes « en train d’accélérer les procédures », a-t-il ajouté.

Le Covid-organics a été officiellement lancé par le président malgache Andry Rajoelina, le 20 avril. Certains pays africains auraient déjà bénéficié du remède. Pour sa part, la Guinée-Bissau a réceptionné des cartons d’une potion promue par le président de Madagascar, le samedi 02 mai 2020. Selon certaines sources, les produits doivent être distribués dans 14 autres membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Elisée Rassan