29 C
Lomé
11 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Le gouvernement prend le pouls du projet d’identification biométrique

Faure Gnassingbé a présidé mercredi 3 mars à la présidence de la République, à Lomé, le Conseil des ministres. Le Conseil a tenu deux séminaires gouvernementaux, le premier est relatif à l’état d’avancement du projet « Identification biométrique ». Ce premier séminaire a permis aux membres du gouvernement d’apprécier les implications en terme de mobilisation des acteurs.

Il s’agit du premier projet inscrit sur la feuille de route gouvernementale. L’objectif est d’attribuer un Numéro d’Identification Unique à toutes les personnes physiques présentes sur le territoire national.
Selon le gouvernement, ce Numéro d’Identification Unique sera le moyen par excellence d’interactions entre les usagers et l’administration publique et servira de base pour l’identification et l’authentification des individus.

Le projet se met en œuvre en partenariat avec la Banque mondiale. Il permettra, à terme, de mettre en place notamment le Registre Social Unique, la Couverture Maladie Universelle et tout autre service social tel que « Novissi » si besoin, ajoute le gouvernement. Il servira en outre de base pour la digitalisation de la vie publique.

Trois composantes permettront de mettre efficacement en œuvre cette initiative, à savoir le développement de la solution logicielle ; la mise en œuvre d’une campagne d’Information, d’Éducation et de sensibilisation et l’’enregistrement de la population à travers une campagne nationale.

Lire aussiDossier : 8 millions de personnes en passe d’obtenir leur identification biométrique au Togo