24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le PNUD et des organisations de la société civile célèbrent la Journée internationale de la femme africaine

Les associations Femmes d’action & Cœur Solidaire en collaboration avec le ministère chargé de la promotion de la femme et le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) ont organisé ce mardi 2 août à Lomé une conférence-débat sur le thème : « Briser les barrières pour accélérer l’égalité genre au Togo ». Elle s’est tenue dans le cadre de Journée internationale de la femme africaine (JIFA 2022).

Cette conférence-débat permet de renforcer les acquis et d’ouvrir de nouvelles perspectives en matière d’égalité et d’équité de genre afin d’accélérer la marche du Togo vers une société plus équitable et plus juste.

« Dans sa stratégie genre 2022-2025, le PNUD met l’emphase sur 6 priorités pour promouvoir l’égalité des sexes. Il s’agira entre autres de contribuer à des économies équitables et durables, soutenir des sociétés égalitaires pour renforcer la résilience, placer l’égalité des sexes au cœur de la prise en charge des personnes et de la planète puis accélérer la réalisation de l’égalité des sexes. Le PNUD compte également placer l’égalité des sexes au cœur de la prise en charge des personnes et de la planète et combler les écarts entre les sexes dans l’accès à une énergie moderne et durable », a déclaré le représentant résident adjoint du PNUD au Togo, Mactar FALL.

Le Togo a réalisé des avancées en matière d’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles. L’indice d’inégalité de genre du Togo est passé de 0,588 en 2014 à 0,432 en 2021 soit une avancée de près de 30%.

Lire aussi« Leadership féminin et engagement citoyen » : trois leaders togolaises du FIFEF/JIFA édifient les femmes du secteur informel à Lomé