29.9 C
Lomé
13 mai 2022
Le Nouveau Reporter

Le Togo obtient des prêts de plus de 32 milliards FCFA pour des projets de développement

Le Togo a signé, le 12 mai 2022 à Lomé, deux conventions de prêts de plus de 32 milliards FCFA pour la mise en œuvre des projets relatifs aux pistes rurales et de gestion des déchets. Ces conventions permettront de financer le Projet Environnement Urbain de Lomé 4 ème phase (PEUL IV), le Programme d’Appui aux Pistes Rurales 2 ème Phase (PAPR II), entre l’Etat togolais et l’Agence Française de Développement (AFD) et l‘ avenant N°1 au contrat d’aide financière avec la KFW.

La première convention, d’un montant de 20 millions d’euros, soit environ 13,2 milliards de FCFA est destinée au financement partiel de la quatrième phase du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL IV).

 

La deuxième d’un montant de 30 millions d’euros équivalant à 19,678 milliards de FCFA est destinée au financement partiel du Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR II). Ce programme est également l’objet de l’avenant au contrat d’aide financière avec la KFW.

Améliorer les conditions de vie

“ Le projet PEUL, lancé en 2006, vise à améliorer les conditions de vie des habitants de l’agglomération du grand Lomé. Grâce aux projets PEUL I et PEUL II, les filières de collecte et de précollecte de déchets ont été restructurées. Ces deux premières phases ont permis également, la construction d’un Centre d’Enfouissement Technique moderne à Akepé et l’aménagement de points de regroupement intermédiaires dans le grand Lomé”, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

La troisième phase du projet permettra d’améliorer la salubrité urbaine, à travers la mise en sécurité environnementale de l’ancienne décharge d’Agoe-nyive et le renforcement des capacités administratives et financières de la municipalité du grand Lomé.

L’objectif à travers le PEUL IV est de consolider les acquis des phases précédentes, afin d’améliorer durablement la qualité du cadre de vie des populations du grand Lomé.

Faciliter l’accès aux intrants et marchés

“ Le Programme d’Appui aux Pistes Rurales (PAPR), vise l’amélioration significative de l’accès des ménages et des producteurs agricoles aux intrants et aux marchés, à travers la construction de 2000 km de pistes rurales. Ce programme de connectivité est déployé en deux phases, à savoir le PAPR 1 en cours d’exécution et le PAPR 2, objet de la convention que nous signons ce jour”, a précisé le ministre.

D’ici 2025, le Togo veut construire 4000 Km de pistes rurales.

Lire aussiPeul III : vers une meilleure mobilisation des recettes dans le Grand Lomé