26 mai 2022
Le Nouveau Reporter

Le tribunal de Lomé n’est plus ouvert d’accès à tout le monde

Le tribunal de Lomé ne sera plus un endroit de commerce pour les vendeurs ambulants. C’est ce qu’a décidé le président du tribunal, Kossi Kutuhun, dans un communiqué ce 25 mai.

« Il nous a été donné de constater que le Palais de Justice de Lomé est, de plus en plus, envahi quotidiennement par des revendeurs ambulants de tout genre, transformant ainsi la cour et les couloirs du Palais en un véritable marché. Ce qui n’est pas de nature à garantir la salubrité et la sécurité au sein du Palais qui est le lieu de travail des magistrats », a communiqué le tribunal de Lomé.

Dans le but de mettre fin à cette situation inadmissible, « le Président du Tribunal porte à la connaissance des justiciables et du public que pour compter du lundi 30 mai 2022, l’accès au Palais de Justice de Lomé est formellement interdit aux revendeurs de quelque nature et article que ce soit. Tout récalcitrant verra tout simplement sa marchandise confisquée et détruite immédiatement », a décidé l’instance judiciaire.

Lire aussi : Togo/Élections : les législatives et les régionales prochaines ne seront pas couplées