23.5 C
Lomé
29 septembre 2022
Le Nouveau Reporter

L’enseignement supérieur à la lumière de l’assurance qualité

le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Ihou Wateba,

Un séminaire sur l’assurance-qualité dans l’Enseignement supérieur s’est ouvert dans la capitale togolaise, Lomé ce jeudi 22 septembre. Il qui prend fin ce vendredi 23 septembre. La rencontre se déroule autour du thème: « Assurance qualité en Afrique: Réalité, dynamique , enjeux et défis ».

Co-organisé par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Togo, ce rendez-vous permet au Réseau africain francophone des Agences nationales d’Assurance Qualité (RAFANAQ) de faire l’état des lieux des initiatives en cours en Afrique de l’Ouest en matière d’Assurance qualité dans l’Enseignement Supérieur, dans une logique de partage des expériences, rapporte « Linterviewinfo ».

L’ouverture a été présidée par Ihou Wateba, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Togo. Le rencontre vise aussi à prendre la température des initiatives en cours en Afrique de l’Ouest en matière d’Assurance qualité.

Il s’agira pour les Directions générales ou Agences nationales d’assurance qualité de partager les expériences. Cette assise a également à son agenda, les échanges sur le rôle d’accompagnement des réseaux africains d’assurance qualité notamment le RAFANAQ dans la mutualisation et l’harmonisation des démarches d’assurance.

Le Professeur Lamine Gueye, Secrétaire Général du Réseau africain francophone des Agences nationale d’Assurance Qualité relève que tout système d’enseignement supérieur doit avoir en son sein une structure qui s’occupe d’une assurance qualité qui mène en synergie avec les autorités de l’Enseignement supérieur mais aussi les structures qui délivrent les formations dans l’enseignement supérieur, qu’il y est une synergie pour promouvoir l’assurance qualité.

Lire aussi: Enseignement supérieur : règlementer le fonctionnement des établissements privés