24.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Les accidents de la route ont fait plus de 600 morts en 2021

Le ministre togolais de la sécurité, le général Yark Damehame a dressé un bilan des accidents de la route en 2021 et des actions envisagées en 2022 ce 6 janvier 2022.

Selon le ministre de la sécurité, Yark Damehame « Malgré la sensibilisation, malgré les efforts du gouvernement dans le développement des infrastructures, malheureusement la route continue par tuer », ainsi « La route a tué plus en 2021 qu’en 2020. Cette année, nous avons dépassé 600 morts et cela fait très mal. Nous ne sommes pas en guerre pour enregistrer en une année, plus de 600 morts ».

« Et quand nous faisons les statistiques, nous essayons de voir les zones accidentogènes : ce sont des zones où la route est bonne. Cela veut dire tout simplement que l’usager est imprudent. Parfois les gens conduisent en état d’ébriété, ils conduisent sans la maîtrise du code de la route …. », a dénoncé le général.

En 2022, l’accent sera mis sur la sensibilisation et la répression », a-t-il indiqué, notant au passage que les 2/3 des accidents sont provoqués par des engins à deux roues.

Le ministre annonce que pour la nouvelle année 2022, les passagers seront amenés à porter le casque. « C’est pour leur propre sécurité, c’est pour leur vie », a annoncé le ministre.

Par ailleurs, le projet initié pour permettre aux motocyclistes de passer le permis de conduire, sera également réactivé.

Le confrère de savoirnews rapporte que les accidents de la route ont fait 576 morts en 2020, contre 592 morts en 2018. Les accidents de la route font assez de dégâts humains ces dernières années au Togo. Le chiffre le plus inquiétant a été enregistré en 2014: 802 morts.