32 C
Lomé
10 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Les anciens prisonniers bientôt formés pour se mettre à leur propre compte

Des alternatives sont en train d’être proposées aux anciens détenus par le gouvernement dans le but de combattre la criminalité

Pour ce faire, le gouvernement propose des formations à ces détenus pour leur permettre de trouver du travail ou de se mettre à leur propre compte, à leur sortie de prison, rapporte “Afreepress”.

A travers cette initiative, le gouvernement entend assurer la traçabilité des ex-prisonniers à travers la numérisation de leur casier judiciaire. Le ministère de la Justice est chargé de mettre en œuvre ce projet de suivi de tous les anciens détenus afin de s’assurer qu’ils ne vont pas replonger dans la délinquance.

Précisons qu’au Togo, le taux de récidive est de 47 % pour les personnes sorties de la prison civile de Lomé, et de 50 % pour les prisonniers sorties des autres établissements pénitentiaires du pays.