Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Les chercheurs chinois trouvent un nouveau moyen de synthétiser l’amidon artificiel et les protéines microbiennes à partir des tiges de maïs

Date:

Des chercheurs chinois ont récemment développé une méthode de haute efficacité pour synthétiser l’amidon artificiel et les protéines microbiennes à partir des tiges de maïs. Cette méthode peut réduire le coût de production de l’amidon artificiel et offrir une nouvelle approche pour produire des aliments.

   L’augmentation de la population et les changements climatiques posent de grands défis à la sécurité alimentaire. Cette conversion efficace des déchets agricoles en nourriture artificielle est un moyen important pour alléger la crise alimentaire et réaliser un développement agricole durable.

   Les chercheurs de l’Institut de recherche en biotechnologie de l’Académie des Sciences agricoles de Chine et d’autres institutions chinoises ont utilisé un système moléculaire multi-enzyme et la levure de boulangerie pour transformer la cellulose des tiges de maïs en amidon artificiel, et produire des protéines microbiennes par fermentation dans des conditions aérobies.

   L’ensemble du processus de production nécessite seulement un léger investissement en équipements, et il n’exige pas de coenzyme ni apport énergétique et n’aboutit non plus à une perte de sucre, offrant ainsi la possibilité de produire de l’amidon artificiel et des protéines microbiennes à un faible coût, selon l’étude.

   L’étude a été publiée dans la revue Science Bulletin. Fin

Xinhua

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société