29 C
Lomé
21 septembre 2020
Le Nouveau Reporter

Les cités Universitaires bientôt rouvertes, mais suivant des conditions à la mesure de Covid-19

Bientôt les étudiants regagneront les cités universitaires. Il y a une semaine, ils renouaient avec les cours en présentiel, en ce qui concerne précisément un certain nombre d’écoles.

Après quatre mois de fermeture l’Université de Lomé, dirigée par le Prof. Dodji Kokoroko rouvre crescendo ses services, avec la vigilance, la prudence et les mesures imposées par la crise sanitaire liée à la Covid-19.
C’est un communiqué en date du 27 juillet dernier qui annonce cette mesure visant à permettre aux étudiants de retourner dans les cités. Cependant, la présidence de l’UL, signataire dudit communiqué, reste ferme et sans appel : l’accès aux cités pour les étudiants est soumis préalablement à un dépistage obligatoire. Cette opération vise à dépister systématiquement et impérativement tous les étudiants résidents, aussi bien ceux qui y ont été confinés que ceux qui vont y retourner, afin de faire barrage à la propagation de la pandémie sur le campus.
Au total 452 étudiants des résidences universitaires de Lomé ont été dépistés à la Covid-19 les 1er et 03 août 2020.
Pour Mme Kafui Kpégba, la 2ème Vice-présidente de l’UL «…Suite à leur souhait de retourner dans les cités universitaires, nous devons savoir dans quelles conditions ils reviennent afin de prendre des dispositions nécessaires pour gérer les cas confirmés et éviter que toutes les cités et le campus en général ne soient contaminés ».
Des étudiants ont été soumis au test PCR de dépistage virologique ou test nasopharyngé. Selon le directeur du COUL, M. Joseph Tsigbé, Chargé à l’organisation du dépistage : « les étudiants sont tenus de s’inscrire sur des fiches préétablies par l’INH ; ensuite, ils passent aux différents postes de prélèvement (3 au total). Les prélèvements sont mis dans des tubes portant leur identité avant d’être convoyés au laboratoire. Les résultats sont connus et disponibles au bout de 24 heures ».

Lire aussi: Université de Lomé : quelques défis pour les étudiants après la reprise des cours en présentiel