24.1 C
Lomé
1 octobre 2022
Le Nouveau Reporter

Littérature : Élodie AOUISSA ASSEM retrace sa vie à travers « L’endométriose de la douleur à l’espoir »

Les rayons des librairies togolaises ne cessent de s’enrichir jour après jour par des parutions diversifiées grâce à plusieurs plumes togolaise dont l’encre ne tarit guère. Résultat de la combinaison du travail engagé des quelques maisons d’édition actives et du travail engageant des auteurs pour le moins prolifiques et prolixes : une succession de publication d’œuvres ces derniers jours. C’est le cas cette semaine de la parution aux éditions Graines de Pensées, à l’occasion de la Journée mondiale contre l’endométriose, le 28 mars, « L’endométriose de la douleur à l’espoir ».

Une œuvre de Élodie AOUISSA ASSEM, entrepreneure et mère de famille. Elle dirige une entreprise de transformation agro-alimentaire qu’elle a créée il y a quelques années.
A travers cette œuvre qui revigore une vie parsemée entre errance médicale, traitements lourds et coûteux, incompréhension des uns et impuissance des autres, entre résignation et colère face à la difficulté de juguler la douleur, Élodie AOUISSA ASSEM livre le parcours de combattante qu’est sa vie avec l’endométriose.

Élodie AOUISSA ASSEM
Élodie AOUISSA ASSEM

Des informations capitales, avec une relecture médicale de son médecin traitant, pour reconnaître et apprivoiser la maladie, et pour une meilleure prise en charge.

L’endométriose est une maladie chronique qui touche plus d’une femme sur dix dans le monde. Maladie gynécologique méconnue, même du monde scientifique, invalidante et pouvant être cause d’infertilité, maladie presque taboue car touchant à l’intimité, elle impacte pourtant tous les domaines de vie de la femme qui en souffre.