28.9 C
Lomé
18 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Lutte contre la pauvreté en Chine : entre direction efficace, mesure ciblée et contribution commune

En 2020, la Chine a atteint, comme prévu, les objectifs d’éradication de la pauvreté dans la nouvelle ère. Depuis le XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois en 2013, près de 100 millions d’habitants ruraux démunis selon les critères en vigueur sont sortis de la pauvreté. Des prévisions été données par French.xinhuanet.com.

Sur la période 2013-2019, le revenu disponible par habitant des 832 districts défavorisés est passé de 6.079 à 11.567 yuans. Avec dix ans d’avance, la Chine a réalisé l’objectif d’élimination de l’extrême pauvreté du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Depuis 2015, il a convoqué sept réunions pour discuter de l’éradication de la pauvreté. Jusqu’en mars 2020, 255.000 équipes regroupant 2,9 millions de membres du Parti ont été envoyées dans les villages démunis pour diriger sur place les actions contre la pauvreté. Un régime de responsabilisation à cinq échelons, à savoir province, ville, district, bourg et village, a été mis en place pour assurer l’efficacité de l’application des politiques.

Les paysans ont été encouragés à la création d’entreprises et à l’e-commerce et ont bénéficié d’aides financières publiques et privées. Les consommateurs chinois se tournent davantage vers des produits bio des régions reculées.

La clé de la lutte contre la pauvreté en Chine se trouve dans un triangle dont les angles allient la “direction efficace” avec une direction du Parti communiste chinois, la garantie fondamentale de l’action nationale; la “mesure ciblée” où tout doit reposer sur la différenciation et le ciblage et enfin, la “contribution commune” qui mise sur les efforts de chacun en vue de l’accomplissement de cette mission importante.

Lire aussi : Prévention de criminalité : 65 personnes arrêtées à Katanga, non loin du port