28 C
Lomé
12 juillet 2020

« Malgré le coronavirus, la JMEcojogging 2020 a tenu toutes ses promesses », Felix Tagba

Comme chaque dernier samedi du mois de juin, la Journée mondiale d’Ecojogging (JMEcojogging) a été célébrée samedi 27 juin dans le monde entier. Cette journée a été commémorée autrement cette année à cause du coronavirus.

Au Togo, la Journée mondiale d’Ecojogging a été marquée par des séances d’exercices physiques et des échanges sur la pollution des masques jetables. Tout s’est déroulé sur internet. Des citoyens du Togo, du Bénin, du Ghana, de l’Egypte, du Mali, du Niger, du Nigeria, du Tchad, de la Zambie, de la France, de l’Allemagne et d’autres pays ont participé à cette JMEcojogging.

Par visioconférence sur la page Facebook d’Ecojogging, les séances d’exercices physiques ont permis aux internautes de se relaxer et de se mettre en forme.

Live Journée Mondiale d'Ecojogging

Live JMEcojogging

Posted by EcoJogging on Saturday, June 27, 2020

La deuxième partie de ce webinaire international a été consacrée au débat sur les dangers des masques jetables pour l’environnement. Il ressort des échanges que dans la plupart des pays du monde, les citoyens sont enclins à jeter leurs masques parterre après usage. Une situation qui risque de dégrader davantage l’environnement parce que ces masques peuvent faire plus de 400 ans avant de se dégrader.

Pour sensibiliser les populations sur les dangers des masques jetables, l’association Ecojogging a initié dans le cadre de sa journée mondiale une campagne digitale appelée « BeatMaskPollution ». Elle consiste à faire une courte vidéo d’au plus une minute dans laquelle l’on invite la population à ne plus jeter les masques n’importe comment dans les rues. Cette campagne se poursuit jusqu’à la fin du coronavirus a indiqué le fondateur d’Ecojogging, Felix Tagba.

View this post on Instagram

#BeatMaskPollution #JMEcojogging #mask #masque #covid

A post shared by EcoJogging (@eco.jogging) on

Depuis l’Egypte, la coordinatrice du Réseau des femmes ambassadrices de l’environnement pour un développement durable (RFAEDD) Rebecca Guelly, au cours de cette journée a lancé un appel aux populations à préserver l’environnement malgré le coronavirus. Elle les a invitées à jeter leurs masques dans la poubelle après usage.

Pour le Fondateur d’Ecojogging, cette Journée mondiale d’Ecojogging a été une réussite. « Il y a quelques mois on se demandait si on pouvait célébrer la Journée mondiale d’Ecojogging cette année à cause de la pandémie. Quasiment tous les grands événements ont été annulés partout dans le monde. Malgré le coronavirus, la JMEcojogging 2020 a tenu toutes ses promesses », a déclaré Felix Tagba.

Au Bénin, les Ecojoggers ont sillonné les rues, les marchés et d’autres endroits pour sensibiliser les populations, à l’occasion de cette journée.