Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Mali-Côte d’Ivoire-Togo: le bout du tunnel pointe à l’horizon dans l’affaire des 49 militaires

Date:

Depuis plusieurs semaines, une affaire de 49 militaires pollue les relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Une médiation est menée par le Togo. A partir du samedi 3 septembre 2022, une lueur d’espoir semble poindre à l’horizon.

Dans un article publié par le journal Afrique Intelligence le samedi 3 septembre 2022, l’on apprend qu’Assimi Goïta et Alassane Ouattara seraient parvenu à un accord le 1er septembre 2022 pour la libération des 49 soldats ivoiriens qualifiés de mercenaires par Bamako. Plus tard, les choses sont allés très vite. Dans la même journée, des informations avérées ont circulé sur la libération de certains parmi eux, notamment des femmes.

« D’après mes informations, à titre humanitaire, le Mali a libéré ce 3 septembre 2022, les trois femmes du contingent des 49 militaires ivoiriens arrêtés à Bamako le 10 juillet 2022 . Joli coup de la médiation du Togo, de la patience du président Alassane Dramane Ouattara, et beau geste du Mali », a révélé Serge Daniel, correspondant de RFI au Mali.

Les trois personnes libérées sont : Bamba Sita, Bakayoko Awa, et Bledou Kanga. Elles ont été remises au négociateur togolais et ont fait une escale à Lomé avant de partir pour Abidjan.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img