33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Mention très honorable avec les félicitations du jury pour Dr Sodokin Adjovi Evenunye

Le titre de “Docteur” précédera désormais le nom “Sodokin Adjovi Evenunye“. La Togolaise a soutenu, le 22 octobre dernier à l’Université de Lomé, sa thèse de doctorat avec la mention “Très honorable avec les félicitations du jury”. Sa thèse a porté sur les « Aspects histo-epidemiologiques des tumeurs rénales dans le secteur privé au Togo », avec l’objectif de décrire les aspects épidémiologiques et histopathologiques des tumeurs rénales dans le secteur privé au Togo.

La désormais docteur Sodokin Adjovi Evenunye a mené une étude rétrospective, descriptive portant sur 71 cas de tumeurs rénales diagnostiquées histologiquement du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2019 dans le laboratoire d’anatomie et cytologie pathologiques de la “clinique Autel d’Elie” de Lomé. Les paramètres étudiés étaient la fréquence, l’âge, le sexe et le type histologique.

« Les tumeurs rénales sont fréquentes au Togo avec une légère prédominance masculine. Elles surviennent à tout âge. Sur le plan histologique les lésions sont dominées par les carcinomes à cellules rénales papillaires chez l’adulte et le néphroblastome chez l’enfant. Les tumeurs rénales dans le secteur privé qui ont été régulièrement diagnostiquées ces 05 dernières années, constituent ainsi un véritable problème de santé publique », a-t-elle fait comprendre à sa soutenance.

Le docteur Jean-Pierre Komlan Gnassingbé, professeur titulaire de chirurgie pédiatrique à la Faculté des sciences de la santé de l’université de Lomé, chef service de chirurgie pédiatrique du Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio, coordonnateur du D.E.S de chirurgie pédiatrique à la Faculté des sciences de la santé de l’université de Lomé, ancien interne des hôpitaux, ont été notamment les membres du jury et convaincus par la force de la réflexion et la maîtrise de la jeune dame de la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé.

Dr Sodokin Adjovi (au milieu) et le jury

Si selon les conclusions de ses études, les tumeurs rénales sont régulièrement diagnostiquées au Togo dans le secteur privé et dominée par les carcinomes à cellules rénales papillaires et le néphroblastome, « Nous souhaitons vivement que d’autres études soient menées dans le service d’urologie et dans le service d’oncopédiatrie pour d’une part, évaluer les aspects cliniques de la pathologie rénale au Togo et d’autre part, afin de faire la corrélation anatomoclinique de ces affections », a recommandé la nouvelle docteur Sodokin Adjovi Evenunye.

Sodokin Adjovi Evenunye, est l’initiatrice et la fondatrice de la Med Students Leaders Association (MLA). C’est une association qui regroupe des carabins avec pour objectif d’apporter aux populations, des informations relatives aux mesures préventives des maladies transmissibles et non transmissibles.

Lire aussi : Conseil des ministres de ce 28 octobre : deux grandes nominations à l’ENA et au ministère de la Justice