31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Mise en œuvre de la Zlecaf : le Togo bien engagé et préparé

Faure Gnassingbé

Selon le rapport d’AfroChampions (une plateforme d’échanges portée par des chefs de grandes entreprises et des personnalités politiques du continent africain), en partenariat avec le cabinet Konfidant, le Togo occupe la troisième place en termes de préparation et d’engagement pour la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale (ZLECAf) en d’Afrique.

L’engagement envers le Traité, marqué notamment par la signature et la ratification de la ZLECAf et la mise en place d’une stratégie nationale de mise en œuvre, l’engagement en faveur de la libre circulation – à travers la signature et la ratification du protocole sur la libre circulation des personnes et l’ouverture des visas du pays – ou encore la préparation à la facilitation des échanges qui considère notamment la qualité de l’infrastructure commerciale et l’efficacité des douanes, sont les différents critères sur lesquels le rapport s’est basé.

Selon ces critères, le Togo vient en 3ème position sur le continent avec un score de 63,31 %, derrière le Rwanda et le Kenya. Dans la sous-région, le pays devance respectivement la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Sénégal et le Niger.

Le Togo, selon republiquetogolaise.com et en se référant aux termes de préparation stricte et d’engagement dans l’implémentation de l’Accord, avait déjà affirmé son optimisme quant à l’opérationnalisation du mécanisme. Il se classe 14è juste derrière le Nigeria.Globalement sur le continent, le niveau d’engagement et de préparation se situe autour des 50%.

L’accord relatif à la création de la ZLECAf a été ratifié en janvier dernier par 30 pays.

Le classement des 10 premiers pays se présente comme suit:

Score global (en %)

01 Rwanda 74,26

02 Kenya 67,89

03 Togo 63,31

04 Côte d’Ivoire 63,17

05 Ouganda 62,85

06 Ghana 62,47

07 Sénégal 61,73

08 Maurice 61,45

09 Djibouti 61,41

10 Niger 60,02

Lire aussi: Corridor