32 C
Lomé
25 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Mme Victoire Tomégah Dogbé : retour sur un parcours qui la prédestinait Premier Ministre

Le prochain gouvernement du Togo sera dirigé par une femme. Faure Essozimna Gnassingbé vient de porter son choix sur sa directrice de cabinet, Mme Victoire Tomégah Dogbé. Une première dans l’histoire du pays qui voit une première cheffe de gouvernement. Celle qui aura aussi le mérite d’être le premier, Premier ministre du nouveau mandat du président Faure.
Plusieurs défis, tant sur le plan économique que social attendent le nouveau chef du gouvernement. Mais cette femme que tout le monde connaît battante de par son CV impressionnant et son amour pour le travail bien fait saura une fois encore, être à la hauteur de la mission qui lui est assignée.
Entrée en 2008 au gouvernement alors dirigé par Gilbert Houngbo, en qualité de ministre délégué auprès du premier ministre chargé du Développement à la base, un département nouvellement créé, elle a au fil du temps eu une parfaite connaissance des dossiers surtout lorsque le Chef de l’Etat lui a confiée en mai 2009, le poste de directrice de cabinet de la présidence. Un vrai atout qui pourrait l’aider à poursuivre pour le mieux la mise en œuvre des vastes chantiers du nouveau quinquennat. En 2010, à la suite de l’élection présidentielle remportée par le chef de l’Etat, elle fut nommée ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes dans le second gouvernement de Houngbo. Elle conservera ses fonctions ministérielles au sein du gouvernement Ahoumey Zunu I de 2012 à 2013 et du gouvernement Ahoumey Zunu II de 2013 à 2015. Après l’élection présidentielle d’avril 2015. Komi Selom Klassou est nommé premier ministre. Mme Victoire Tomégah-Dogbé garde toujours son ministère dans le gouvernement formé le 28 juin 2015. Dans cette dynamique, elle a initié et piloté des programmes de mobilisation communautaire, de renforcement des capacités des groupements et communautés à la base et de filets de protection sociale tels les transferts monétaires aux couches les plus vulnérables, les cantines scolaires (PSAEG, PDC, FSB etc…).
Gestionnaire de formation, cette Togolaise née le 23 décembre 1959, cumule d’autres avantages : son parcours personnel éloquent. En effet, avant d’intégrer le gouvernement, Mme Tomégah Dogbé a travaillé au PNUD en qualité de directeur des opérations. A ce poste, elle a eu à conduire plusieurs missions de restructuration dans plusieurs bureaux notamment au Sénégal, Mali, Mauritanie, Guinée Equatoriale et au Burundi. Au Congo Brazzaville, au Burkina Faso puis au Bénin, elle a occupé les fonctions de Représentante Résidente Adjointe du PNUD.
Mme Tomégah-Dogbé a également initié et mis en œuvre avec succès des projets visant l’inclusion des femmes, des jeunes et des artisans notamment au travers du Fonds national de la finance inclusive (FNFI). Plusieurs initiatives au profit de la jeunesse sont à son actif notamment l’entreprenariat et la créativité des jeunes (FAIEJ, Nunyalab), et des projets de renforcement de l’employabilité des jeunes autour des secteurs porteurs (PAEIJ-SP), de volontariat (ANVT) qui connaissent un grand succès auprès de la jeunesse avec la mise en place des maisons de jeunes et de centres de ressources artisanales. A son actif est également associée l’élaboration du Plan National de Développement (PND).
Mme Tomégah-Dogbé est titulaire d’une maîtrise en Sciences Economiques et Gestion à l’Université du Bénin-Lomé, d’un Master en Gouvernance et développement à l’Université Internationale Jones de New York (USA). Elle est mariée et mère de trois filles.