Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Passage du FCFA à l’ECO : le colloque scientifique ouvert à Lomé ambitionne “d’éclairer” les chefs d’Etats

Date:

Le colloque international sur le passage du FCFA à l’ECO a bien débuté ce mercredi 26 mai 2021, dans la capitale togolaise, Lomé. Une cérémonie d’ouverture officielle a marqué le début de ce rendez-vous scientifique des états généraux. « Du FCFA à l’ECO : Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest ? », tel est le thème qui trouvera réponse au sortir des trois jours de travaux.

Le 29 juin 2019 à Abudja (Nigéria), les Chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de mettre en circulation une nouvelle monnaie unique appelée ECO. Dans cet ordre d’idées, la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l’Université de Lomé, organise un Colloque international sur le passage du FCFA à l’ECO.

L’objectif : « Ce Colloque vient éclairer l’homme politique sur ce qui est bon ou mauvais pour nous. C’est la raison pour laquelle a la fin, une feuille de route sera transmise aux Chefs d’Etats africains de la CEDEAO », a expliqué en amont prof Mawuli Couchoro, doyen de la FASEG.

Lors de la cérémonie de lancement, l’économiste togolais, Kako Nubukpo, président du comité scientifique du colloque a mis en relief les enjeux de la monnaie. « La monnaie ne relève pas seulement de la sphère politique, mais également économique, juridique, historique, religieuse, sociale et sociétale… Comme nous sommes une Faculté de Science économique et de Gestion, nous avons choisi de commencer par l’économie… Pour nous, la monnaie n’est pas une simple marchandise. Au contraire la monnaie est une institution », a étayé Kako Nubukpo.

En effet, explique Kako Nubukpo, « plusieurs enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé, accompagnés parfois de leur collègue de l’Université Abomey-Calavi au Bénin, ont choisi de rédiger et de mettre da s le domaine public, un rapport de 320 pages réparties en 11 chapitres, sur les enjeux et défis de la transition du FCFA à l’ECO ».

Ouvrant officiellement la tenue des travaux au nom du président de l’Université de Lomé(UL), « Ce colloque vient à point nommé. C’est le moment de prendre conscience. C’est le moment de décider. Ce n’est pas une décision de quelques uns. C’est plutôt une décision des femmes et des hommes… Faire l’analyse prospective de la monnaie unique de la CEDEAO, élaborer la feuille de route de la monnaie unique de la CEDEAO et mener des réflexions de la monnaie unique de la CEDEAO en rapport avec le Plan national de développement (PND Togo) », a fait comprendre la vice-présidente de l’UL, Kafui Kpegba.

Au rang des spécialistes invités à ce colloque, figure Lionel Zinsou, ex premier ministre du Bénin. « C’est très important que les universités, les chercheurs rentrent dans le débat. Parce que c’est un débat qui est très souvent passionnel, émotionnel qui donne beaucoup lieu à des manifestations dans les rues, et pas beaucoup de manifestations scientifiques. C’est formidable que l’Université de Lomé, dont le pays (Togo) joue un grand rôle financier dans notre région de l’UEMOA, fasse aussi des travaux de scientifiques et de comparer les travaux de recherche », a déclaré Lionel Zinsou.

Cinq axes sont retenus pour le Colloque notamment l’Economie politique de l’ECO pour l’axe 1, Policy mix de la zone ECO pour l’axe 2. L’axe 3 portera sur la Convergence et opportunité de la zone ECO. Quant à l’axe 4, ECO et perspectives de développement de la CEDEAO l’animera. Et pour finir, l’axe5 portera sur les regards pluridisciplinaires (Gestion, Finance, Droit, Science Politique, Histoire Sociologique) sur l’ECO.

Le colloque est prévu du 26 au 28 mai 2021.

Lire aussi : Préparatifs colloque/Du FCFA à l’ECO : « Notre objectif n’est pas de parler de l’influence d’une puissance étrangère sur la monnaie CEDEAO… », Mawuli Couchoro

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img