25 C
Lomé
16 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Petrolegate / « L’Alternative » et Ferdinand Ayité condamnés : la presse togolaise s’insurge contre le verdict

L’épineuse affaire de Petrolegate ayant engendré plusieurs mois d’actions en justice, opposant la famille Adjakly (plaignant) au journal Alternative de Ferdinand Ayité (accusé), a été tranchée, ce 04 novembre 2020, en faveur du plaignant. « L’Alternative » et son directeur de publication Ferdinand Ayité sont condamnés à une amande de 4 millions de FCFA. Des organisations de presse du Togo s’indignent du verdict du tribunal de 1ere instance de Lomé.

Dans un communiqué conjoint en date du 04 novembre 2020, des organisations de presse se sont prononcées sur la condamnation du journal Alternative et de son directeur de publication.

« C’est avec consternation et regret que l’ensemble des organisations de presse a appris ce 4 novembre 2020, la condamnation par le tribunal de 1ere instance de Lomé du journal Alternative et son directeur de publication Ferdinand Ayite au versement de 4 millions de Fcfa comme amende dans l’affaire (dite Petrolegate) qui l’oppose à la famille Adjakly », déplorent l’OTM, le CONAPP, la PPT, l’ATOPPEL, l’URATEL, l’UJIT et SYNJIT.

« Les organisations de presse s’indignent contre cette condamnation contraire à la liberté d’information au Togo. L’ensemble des organisations de presse (OTM, CONAPP, PPT, ATOPPEL, URATEL, UJIT, SYNJIT) condamnent cette décision. Elles suivent de près cette affaire et espèrent un procès équitable en appel pour l’éclatement de la vérité », s’insurgent et espèrent la corporation médiatique togolaise.

Lire aussi : Assemblée nationale : deux projets de loi sur les droits de l’homme ratifiés