25.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Politique/Discussions au CPC : quand Jean Kissi accuse Gerry Taama et ses compagnons de complot

A la suite de la Concertation entre acteurs politiques (CNAP) l’on est arrivé au Cadre permanent de concertation (CPC). Plusieurs réformes ont eu lieu à l’Assemblée nationale suite à ces discussions. Mais, Jean Kissi, un des responsables du Comité d’action pour le renouveau (CAR), traite ces conclusions de complot contre le peuple.
Evoquant les travaux en cours au CPC, Jean Kissi déclare : « le CAR ne veut pas participer à un complot ». Il faut préciser que le CAR a été invité à ces discussions, s’y est rendu, et est reparti très tôt, faute de satisfaction selon ses premiers responsables. « Nous avons préféré travailler sur le terrain », a déclaré Jean Kissi.
Pour lui, les partis politiques aujourd’hui représentés à l’Assemblée nationale et qui sont également au CPC, ne font rien. « Ils sont assis à l’Assemblée nationale, ils ne font rien. Ils vont au CPC, ils ne font rien non plus. Après, ils viennent tenir des discours pour vous tromper. Les Togolais n’ont plus besoin de discours », a lancé le responsable du CAR.

Mais, qu’est devenu le CAR depuis la disparition de maître Yawovi Agboyibo ? Le parti n’a-t-il pas disparu ? Cette question ne plait pas du tout au collaborateur de feu Agboyibo. « Ces derniers temps, qu’est ce que les autres partis politiques ont fait et que le CAR n’a pas pu faire ? », s’insurge-t-il.