30 C
Lomé
11 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Prévention de criminalité : 65 personnes arrêtées à Katanga, non loin du port

65 personnes ont été interpellées ce samedi 27 février 2021 lors d’une opération de prévention de la criminalité menée dans le quartier Katanga en zone portuaire de Lomé par les forces de défense et de sécurité, précise “24heurinfo”. C’est une sortie qui est initiée sur demande du procureur de la République, elle s’est déroulée de 6 à 17 heures.

Selon le communiqué du ministre de la sécurité et de la protection civile, général Yark Damehane rapporté par le confrère « Ces opérations conduites à travers des actions de contrôles et des perquisitions dans le respect des textes en vigueur, visent à assurer la quiétude et la tranquillité des populations et la sécurité de leurs biens afin d’anticiper la commission de tout acte délicieux ».

Le confrère précise que cette sortie a permis au travers des contrôles de pièces, d’identités et des fouilles l’interpellation de 65 personnes dont quatre femmes, un individu recherché par la police pour braquage, un repris de justice et de saisir divers objets compromettants notamment, dix-huit coupe-coupes, trois pieds de biche, deux rouleaux de câble électrique, un groupe électrogène, des tenus et outils militaires et des produits de stupéfiants notamment cannabis, poudre blanchâtre suspecte.

Ces personnes interpellées ont été conduites au fichier central de la gendarmerie nationale pour identification et besoin d’enquête, précise le général Yark Damehane, qui remercie les populations pour la collaboration lors de l’opération.

Situé dans la zone portuaire, à quelques encablures de l’ancien port de pêche, non loin de la société NIOTO, Katanga est le village des pêcheurs à Lomé. Constitué dans les années 70 par des pêcheurs venus des quartiers Ablogamé, Kodjoviakopé et du Ghana, le village a été plusieurs fois délocalisé par les autorités portuaires avant de s’établir, il y a quelques années, sur l’actuel site.