27.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Réforme budget UEMOA : CADERDT et CESAG s’allient à la table ronde du Clear

Dans le cadre de la mise en œuvre des réformes budget programme au sein de l’UEMOA, une table ronde du Clear (Centre for learning on Evaluation and Results), s’est tenue du 28 au 30 juillet 2021 à Lomé. Les travaux ont abouti aux propositions et à la signature d’un accord de partenariat entre le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT) et le Centre africain d’étude supérieur en gestion (CESAG).

Selon l’édition des Perspectives économiques mondiales publiée par la Banque mondiale en janvier 2021, une diminution de 6,1 % des revenus par habitant se serait opérée en 2020 dans les économies d’Afrique subsaharienne, avec pour conséquence, le basculement de millions de personnes dans l’extrême pauvreté cette année.

Il est question, en d’autres termes, de sonder les points de raccordement entre la projection dans le temps que promeut le budget programme et la rationalité court-termiste et adaptative qu’imposent la crise de la Covid-19 dans la perspective des politiques publiques. Ce sont les raisons qui sous-tendent la présente table ronde qui a réuni les décideurs, les professionnels du budget ainsi que des chercheurs.

Les trois jours de table ronde ont permis d’identifier les leviers dont disposent les administrations publiques des Etats pour consolider la réforme du budget-programme dans l’espace UEMOA en vue d’améliorer l’efficacité des politiques publiques de relance économique post- Covid-19. Les travaux ont également examiné les effets de la pandémie de la Covid-19 sur la réforme du budget-programme et l’efficacité des politiques publiques dans l’espace UEMOA.

Les participants ont aussi discuté de la pertinence de la réforme du budget programme et de ses mécanismes d’ajustement dans un contexte d’aléas, tirer les leçons de la pandémie au regard de la mise en œuvre de la réforme du budget programme et de sa contribution à l’efficacité des politiques publiques, analysé les spécificités sectorielles de la reforme sous la pression de la pandémie de Covid-19.

CADERDT et CESAG s’allient…

D’après Odilia Gnassingbé, directeur exécutif du CADERDT, « Cet accord-cadre permettra au CADERDT et au CESAG de mieux accompagner les parties prenantes des politiques nationales de développement à travers la formation, la recherche et les études mais également le conseil à la prise de décision ».

« Aujourd’hui signé un accord de partenariat avec le CADERDT, c’est matérialisé l’engagement du CESAG avec la volonté d’avoir une synergie d’ensemble sur à la fois la formation, les études et tout ce qui est orientation des politiques publiques et privées. C’est dans ce cadre que nous avons tenu à matérialiser la Convention », a expliqué Pr Balibié Serge Auguste Bayala, directeur général du CESAG basé à Dakar au Sénégal.

Les participants aux travaux ont formulé des recommandations à l’intention des décideurs sur les leviers à actionner en vue de la consolidation d’une réforme du budget programme des politiques publiques au service de l’efficacité.

Lire aussi : Rapport OCDE/perspectives développement mondial 2021 : « Au Togo, il y a eu une véritable réflexion et volonté politique », Mario Pezzini