27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Renforcement des institutions de la République : le PNUD offre un véhicule à la CNDH Togo

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a doté la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) au Togo, d’un véhicule de type Toyota Land Cruiser Prado TX, d’une valeur de plus de 17 millions FCFA (17 244 754 FCFA). Le représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Dia a officiellement remis le véhicule au président par intérim de la CNDH Togo, Sronvie Yaovi, lors d’une cérémonie ce 30 novembre 2021, au siège de la CNDH Togo.

L’action du PNUD s’inscrit dans le cadre du Projet de renforcement des institutions de la République (PRIR) visant à renforcer leurs capacités techniques et logistiques leur permettant d’assurer pleinement leurs attributions.

« Tout ce que nous faisons, c’est l’homme qui est au cœur. Et nous rendons à cet homme, toute sa dignité. Lors des dernières années, le Togo a fait d’énormes progrès dans la prise en compte les questions de droits de l’homme dans beaucoup de domaines et de secteurs. La présidente (Ndlr : feue Nakpa Polo, ancienne présidente de la CNDH Togo) a souhaité un accompagnement beaucoup plus soutenu… Elle avait parlé de moyens logistiques… L’autre aspect qui est aussi important est de doter la commission (CNDH) de moyens de travail. C’est pour ça nous avons mis en œuvre la fourniture en équipement informatique. Ce que nous apportons aujourd’hui à la CNDH n’est qu’une étape », a déclaré Aliou Dia, représentant résident du PNUD au Togo.

En effet, ce nouvel appui du PNUD en matériel roulant vient s’ajouter à d’autres soutiens notamment la dotation en matériels informatiques des antennes régionales de la CNDH en 2020, l’élaboration du plan stratégique, le monitoring des lieux de détention, le suivi de la mise en œuvre des recommandations du Comité contre la Torture et de la CNDH elle-même et la sensibilisation des élus sur les conséquences des irrégularités des actes d’état civil sur la jouissance des droits de l’Homme.

Il y a aussi, poursuit Aliou Dia, « des aspects de formation. Ainsi, avec les équipements et le personnel qualifié, nous aurons le maximum d’impact. Je suis très satisfait de la collaboration avec la CNDH, avec le ministère des Droits de l’homme et avec les organisations de la société civile. Le chantier est grand mais je pense que nous sommes assez courageux pour relever le défi et nous allons redoubler d’efforts pour surmonter les difficultés. On s’inscrit dans une dynamique de collaboration que nous allons consolider ».

« La commission voudrait vous (Aliou Dia) féliciter pour votre présence à cette cérémonie et à nos côtés. La commission résume nos gratitudes par un « Merci »… La CNDH est l’une des institutions de la République dont la plupart des activités son menées sur le terrain… Cette dotation en véhicule vient nous soulager dans l’exercice de nos fonctions. Nous prenons l’engagement d’en faire bon usage. Le souhait est que nos antennes régionales puissent en bénéficier dans les prochaines années comme projeté par le représentant résident du PNUD au Togo », a affirmé Sronvie Yaovi, président par intérim de la CNDH-Togo.

Plusieurs autres institutions à l’instar de l’Assemblée Nationale, le ministère de la Communication et des Médias ont aussi bénéficié de l’accompagnement du PNUD dans le cadre de son Plan Annuel de Travail de 2021.

Depuis le partenariat, en avril 2019, entre le PNUD et la CNDH Togo, « le PNUD Togo couvre à plus de 90% les activités sont réalisées hors budget de la CNDH », a témoigné Sronvie Yaovi.

Lire aussi : Fin du séminaire gouvernemental : un plan d’urgence retenu pour la région des Savanes