33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Réseaux sociaux : 5 astuces pour protéger votre vie privée

Les utilisateurs des réseaux sociaux font souvent les frais de cybercriminels qui piratent souvent leurs comptes, volent leurs données personnelles. Il n’existe pas de formule magique ni un dispositif idoine pour être à l’abri. Toutefois, vous pouvez vous prévenir en appliquant quelques astuces comme le conseillent nos confrères de “techenafrique”.
Face à la recrudescence des anarques dont sont victimes chaque jour les utilisateurs notamment sur Facebook et bien d’autres, il est souhaitable que ces derniers puissent de protéger de ces pirates qui usurpent souvent leurs identités ou les empêchent carrément de se connecter à leur compte. Voici quelques astuces pour se prévenir.
1-Les règles de confidentialité
Les règles de confidentialité différent d’un réseau social à un autre que tout utilisateur doit prendre soin de bien lire, les comprendre et les personnaliser. Cette démarche optimise la sécurité des utilisateurs leur permettant par exemple de choisir les informations publiques et celles réservées aux contacts. Ces règles permettent également de maîtriser les publications qui seront postées sur sa page personnelle ou encore de bloquer l’accès aux inconnus.
Etant donné que les règles de confidentialité évoluent en permanence, il est important de les vérifier régulièrement. Les nouvelles chartes pourraient vous permettre d’optimiser la sécurité de vos comptes sociaux.
2-Un mot de passe performant.
Il est conseillé d’utiliser des mots de passe difficiles à décoder par les hackeurs. Les codes tels que « 1234 » ou « AZERTY » sont faciles à déchiffrer. Choisir un mot passe performant, facile à assimiler, mais qui est tout de même complexe est préférable. Vous devez penser à quelque chose qui n’a pas un lien avec vous. Une chose que le cybercriminel ne peut deviner (la capitale de la Tchécoslovaquie ou encore le nom de famille de ton professeur de Maths). L’on peut également établir un mot de passe en langue locale avec des caractères divers. Ensuite gardez ce mot de passe confidentiel et changez le régulièrement.
3-La double authentification
Performer la sécurité de vos comptes réseaux sociaux, en mettant en place un double obstacle aux pirates est souhaitable. Certains réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter vous proposent une fonction de « double authentification ». Elle consiste généralement à se connecter une première fois avec votre identifiant et mot de passe habituel. Ensuite confirmer la connexion à l’aide de l’obtention d’un code confidentiel à usage unique généralement envoyé par SMS. Cette fonctionnalité peut être activée dans la section Paramètres > Sécurité et connexion des médias sociaux concernés.

4-Surveiller la liste d’appareils connectés
Il faut toujours se déconnecter à chaque fois quand vous vous connectez sur un autre appareil quelques soit la marque de confiance que vous faites à son propriétaire. Consultez régulièrement la liste complète des appareils sur lesquels vos comptes ont été connectés ou encore actifs d’ailleurs. Si vous ne reconnaissez pas certains appareils encore actifs, vous pouvez cliquer sur « Déconnexion » (Facebook par exemple) pour que votre compte ne soit plus accessible sur cet appareil.
Il est préférable d’éviter de se connecter à son compte à partir de l’appareil d’une autre personne. Prudence !
5-Ne pas se connecter via un lien
Les utilisateurs de réseaux sociaux, reçoivent souvent des notifications par mail. Mais une chose est de savoir si elles ne sont pas douteuses car elles sont souvent remplies de fautes d’orthographe. Méfiance par rapport à ce genre de mail car il exige des renseignements liés à vos coordonnées bancaires ou des données personnelles au nom d’un réseau social. Notez que si Facebook, Instagram ou Snapchat veulent vous contacter, ils le feront directement via l’appli ou votre compte, jamais par un simple mail. Il ne faut jamais donner des renseignements à un lien douteux pour le compte d’un quelconque réseau social.
Les réseaux sociaux sont des fenêtres sur la vie privée des utilisateurs. Il faut donc sécuriser ses comptes sociaux.