32 C
Lomé
10 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Risques d’inondations : le plan des autorités togolaises faute de schémas d’aménagement et d’assainissement

Certains Togolais n’ont jamais été épargnés des effets désagréables des inondations. Face à la nécessité et en vue d’une prompte résolution et réaction, le Togo compte, selon les prévisions de l’Agence nationale de la protection civile (ANPC), agir le plus tôt possible pour éviter toute mauvaise surprise.

Selon « Togo actualité », d’ici le mois prochain, les choses vont prendre une autre tournure. En effet, d’après également les dires de Mme Seydatou Yaya, directrice de la Planification et des Opérations d’urgence à l’ANPC, les structures étatiques sont prêtes à rendre inefficace l’impact de ces phénomènes.

« Beaucoup de choses restent à faire surtout, le schéma directeur d’assainissement et le schéma d’aménagement du territoire ne sont pas encore mis en place. Ces deux outils, s’ils venaient à être mis au point et mis en application, à défaut de dire un risque zéro, nous pourrions minimiser à plus de 90% les effets dramatiques », a-t-elle expliqué.
Deux problèmes majeurs sont ainsi visés, notamment dans la capitale, où des réponses rapides doivent être trouvées.

Il s’agit premièrement de l’assainissement. Il consistera à revoir le mode d’utilisation des caniveaux par la population, ce qui est à l’origine de ces inondations. Aussi, des zones inondables connues, mais urbanisées en toute illégalité.

Lire aussi : L’incubateur Nunya Lab lance un appel à projets à l’endroit des jeunes entrepreneurs