31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Scandale/Trading : les victimes de J-Global dénoncent la société et réclament leurs capitaux investis

Le Landerneau du trading au Togo s’engouffre au jour le jour. Une des sociétés de trading a encore fait des victimes au Togo. Il s’agit de la J-Global Capital International S.A.U. Les adhérents, abandonnés et ne sachant à quel sort se vouer, ont porté leur cris de détresse face à presse ce mercredi 28 avril 2021 à Lomé. Constitués en “mouvement informel des victimes de J-Global”, les adhérents réclament leurs capitaux investis.

J-Global Capital International S.A.U fait partie des sociétés de trading dénoncées comme illégales par le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, dans un communiqué en date du 26 mars 2021, dont Le Nouveau Reporter a une copie.

Les personnes qui ont investi des fonds chez J-Global n’ont plus des nouvelles de la société. « Nous sortons ce matin pour porter à la connaissance de nos autorités et tout le peuple que la J Global nous trompe et joue avec notre vie. Une seule chose nous voulons, c’est de rentrer en possession de nos fonds », a fait comprendre Alognon Ayivi, porte-parole des victimes, expliquant que l’on reçoit le double du capital investi après 42 jours.

« Malgré les communiqués en date du 18 mars 2021 du Conseil régional des marchés financiers (CREPMF) et du ministère de l’Economie et des Finances en date du 24 mars 2021, la J Global à continuer de collecter les fonds jusqu’au 31 avril 2021, malgré l’interdiction formelle faite par le ministère de l’Economie et des Finances en date du 29 mars 2021 », détaille la déclaration liminaire du “mouvement informel des victimes de J-Global”.

« Par la suite, ils ont promis envoyer des SMS aux adhérents et qu’à défaut de ne pas en recevoir, ils pourraient se présenter aux dates retenues sur le contrat. Pourtant, le délai de la durée du contrat est passée pour la majorité des membres et ils n’ont pas été payés. A ce jour, les remboursements opérés se sont fait dans le désordre par des règles qu’ils fixent selon les jours tout en maintenant une liste fantôme promise depuis le 06 avril 2021 qui ne sort jamais et aux dernières nouvelles sortira le 02 mai 2021 », s’indigne Alognon Ayivi.

En effet, les gros capitaux placés par les adhérents chez J-Global varient entre 1 million et 21 millions FCFA. Sogbossi Adjowa, par exemple, a investi 03 millions FCFA. Hodji Kokouvi Fano D. a placé 06 millions FCFA. « Nous payons également 10% du capital investi comme frais d’entretien du compte. Et je ne comprends pas pourquoi ils ne veulent pas nous remettre au moins notre argent sans les intérêts », déplore la victime Hodji Kokouvi Fano D.

Au vu de tous ces faits, « nous exigeons sur la base de la transparence, la publication d’un calendrier de remboursement rapide suivi du remboursement effectif pure et simple, immédiat dans délai faute de quoi nous entreprendrons les actions nécessaires pour entrer en possession de nos capitaux », a lancé Alognon Ayivi, porte-parole des victimes tout en promettant que d’autres actions sont prévues si les victimes n’ont pas eu un retour favorable.

Lire aussi : BRVM : pour Dr Edoh Kossi Amenounve la bourse a évité le pire