25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Scantogo : quand la cimenterie porte le message de la sécurité routière 

Dans le but de favoriser un meilleur comportement de ses chauffeurs sur les routes togolaises et de les amener à éviter des accidents de la circulation, Scantogo qui exploite le clinker à Sika-Kondji à Tabligbo dans la préfecture de Yoto a décidé depuis l’année dernière de primer les meilleurs d’entre eux. C’est à travers un concours dont les lauréats ont été connus ce vendredi 7 février 2020 sur le site qui abrite l’usine.

En 2018, Scantogo a enregistré neuf (09) morts causés par ses chauffeurs. Des dispositions ont été prises pour sensibiliser ces derniers sur l’importance de faire des pauses régulières, éviter l’excès de vitesse et l’alcool au volant, porter son équipement de protection individuelle, respecter le code de la route. Et pour les pousser à l’action, un concours a été lancé à leur endroit.

Les candidats doivent suivre une formation et disposer d’un passeport délivré à cet effet. Les véhicules sont dotés d’un GPRS qui enregistre tout. Tout candidat qui commet un accident est automatiquement disqualifié et ne peut pas poursuivre le challenge. Au début, tous disposent d’un total de trente (30) points. Mais à chaque erreur commise, le candidat perd deux (02) points. C’est ainsi que sur 351 chauffeurs enregistrés en 2019, 91 iront jusqu’au bout en gardant les 30 points. Parmi eux a été tiré le gagnant d’une Citroën C3 et 10 autres gagnants d’une moto chacun.

Sodjezo Komi Maurice, l’heureux qui emporte la Citroën C3

« Merci à Scantogo. J’ai travaillé pour d’autres sociétés, mais je n’ai jamais vu ce que fais celle-là ailleurs. C’est comme un rêve pour moi », a déclaré ému Sodjezo Komi Maurice, le gagnant de la Citroën C3. Pour les premiers responsables de la société, tout en s’assurant que les chauffeurs acheminent les chargements à bons ports, l’on doit aussi s’assurer que ces derniers arrivent sains et saufs à destination.