28 C
Lomé
28 février 2021
Le Nouveau Reporter

Sécurité/Armée : le Togo « blinde » son arsenal

Pour renforcer les capacités terrestres des Forces armées togolaises déployées en mission de maintien de la paix des Nations unies, surtout au Mali (MINUSMA), le Togo a passé une commande auprès du fabricant Sud-africain de véhicules blindés « Paramount Group ». 20 véhicules blindés légers (APC) seront ainsi livrés très prochainement, a lu “afreepress.tg” dans les colonnes journal « Liberté » dans sa parution N°3304 du mercredi 13 janvier 2021.

« À en croire le quotidien Liberté, les FAT avaient déjà réceptionné en 2019, quinze (15) blindés MambaMk7 de la part d’Osprea Logistics afin de soutenir les efforts de leurs Casques bleus en mission au Mali. Mais ceux-ci ont rencontré sur place de nombreuses difficultés en matière de formation des équipages et les véhicules ont subi des dysfonctionnements liés à des défauts de maintenances. Plusieurs d’entre eux ont par ailleurs été mis hors service par des engins explosifs improvisés (EE) », relève “AfreePress”.

« Le journal précise par ailleurs que de même, une quinzaine de véhicules Bastion, conçus par le français Acmat, filiale d’Arquus ont été endommagés sur le front malien ces dernières années menaçant la mobilité des FAT face aux groupes terroristes. Alors, le Togo après trois ans de négociation avec Paramount, propriété de l’industriel Sud-africaine « Ivor Ichikowitz » a signé un contrat en 2019, pour l’acquisition de nouveaux véhicules blindés anti-mines de reconnaissance. L’armée de terre devrait bénéficier de la commande d’une quinzaine de chars de combat et de plus de 200 véhicules de transport, de reconnaissance et de logistique », a noté “AfreePress.”

Lire aussi : Le Togo veut améliorer les modalités de discussion et d’échanges avec les représentations diplomatiques