24.1 C
Lomé
29 juillet 2021
Le Nouveau Reporter

Sénégal : L’UPF-internationale dénonce un déni de justice après la condamnation de Madiambal Diagne

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’Union de la presse francophone (UPF) a dénoncé la condamnation de son président Madiambal Diagne dans l’affaire opposant ce dernier au président de l’Union des magistrats sénégalais. Le président de l’UPF a été condamné à 6 mois de prison dont trois fermes et une amende de 500 mille et 5 millions FCFA pour dommages et intérêts.

Pour l’UPF Internationale, Madiambal Diagne « n’a fait qu’exercer librement son métier de journaliste ». L’Union ajoute : « dans de nombreux pays, les peines privatives de liberté pour les délits de presse ont été supprimées, conformément à la revendication de toutes les organisations internationales de journalistes. Malgré cela, notre président est victime d’une injustice flagrante. Il a interjeté appel. Cette condamnation est inacceptable dans un pays de droit ».

LUPF Internationale compte mener d’autres démarches pour faire entendre sa voix et dénoncer cette situation qui va à l’encontre de la liberté de la presse.

Lire aussiÀ travers une action de l’UPF-Togo, des journalistes ont marqué la journée du 1er juin en plantant des arbres