28 C
Lomé
27 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Sortie de livre : « Agba de Landa » naquit de nouveau à Alger

Le récit « Né de nouveau à Alger » de feu écrivain togolais Agba de Landa vient de paraître aux éditions Graines de Pensées, à titre posthume. Agba de Landa a définitivement déposé sa plume, le 18 novembre 2015. Cependant, le fil nest pas coupé car cet auteur nous laisse des textes retentissants.

L’ouvrage Né de nouveau à Alger de Agba de Landa est un témoignage de Agba de Landa sur sa participation au Salon international du livre dAlger (Sila 2014). D’après le critique littéraire et journaliste Dr Anoumou Amekudji, Agba de Landa avait la conviction que son séjour à Alger au milieu des écrivains venus d’une quarantaine pays du monde était une expérience presque inoubliable.

En effet, cette expérience avait permis à feu Agba de Landa de renaître d’une certaine manière. « Sa participation au Salon international du livre dAlger (Sila 2014) lui a permis de rencontrer des écrivains dont il a toujours entendu parler, d’échanger avec eux et d’être reconnu par ses collègues, une reconnaissance qui nest pas totale dans son propre pays le Togo », précise Dr Anoumou Amekudji.

Agba de Landa, de son vrai nom Esso-Wêdéo Agba, est un écrivain togolais qui a été révélé au public par son premier roman « Si lidée ne germe », prix littéraire France-Togo (1999). Son talent littéraire s’est confirmé avec les œuvres romanesques telles que « Les germes étouffés » et « La ballade des misères ».

Précisément, dans son roman « La ballade des misères », Agba de Landa aborde avec conviction des sujets tels que l’obscurantisme, le mariage forcé, le mépris du blanc, les travaux forcés, les déplacements de la population, les travers d’une nouvelle élite au pouvoir, les mauvaises gestions des ressources naturelles et humaines. Outre ces problèmes qu’il abordait, Agba de Landa était optimiste par rapport à lavenir de l’Afrique.

L’écrivain Agba de Landa était fonctionnaire international titulaire dun doctorat en droit économique de l’Université Paris Dauphine et un diplômé de l’Ecole nationale des douanes de Neuilly.

Afin de marquer le 5ème anniversaire de sa disparition, la maison dédition « Graines de Pensées » où Agba de Landa a publié ses trois romans, vient de sortir son livre « Né de nouveau à Alger », un hommage à titre posthume à ce féru de littérature.

Né de nouveau à Alger du Togolais Agba de Landa invite « les Etats africains à promouvoir le secteur de livre pour que ce secteur pourvoyeur d’emploi soit davantage plus dynamique », conclut Dr. Anoumou Amekudji, dans sa chronique hebdomadaire diffusée sur une radio privée de Lomé.

Source : Togo Matin

Lire aussi : Bibliothéconomie : le fonds documentaire de l’UL doté de 337 nouveaux livres neufs