Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Sotouboa: deux directeurs d’école perdent leurs postes suite au décès d’un élève dans une affaire de morsure de serpent

Date:

C’était prévisible. L’affaire de morsure de serpent qui a occasionné la mort d’un élève du cours primaire à Sotouboa soulève tellement de vagues ces derniers jours, qu’on s’attendait à ce que le vent emporte beaucoup de choses sur le passage.

Deux directeurs d’école viennent d’être relevés, en effet, de leur fonction et mutés dans d’autres écoles en qualité de chargés de cours. Il s’agit des enseignants Piyalou Wassike et de Alakim Palle. La sanction leur est infligée par Mawouna Gadewa, directeur régional de l’éducation dans la région centrale.

Le drame se déroule à l’EPP Sessaro. Alors qu’il a été envoyé pour récolte dans le champ de soja de son enseignant, un élève en classe de CM1 a été mordu par un serpent. Quelques jours plus tard, après avoir passé 3 jours chez un guérisseur avant d’être conduit dans un centre de santé, l’apprenant a succombé. Les investigations ont conduit le chef d’inspection à se rendre compte que des élèves ont été envoyés dans un champ de soja pour récolte par leur enseignant. Les faits à la base de la sanction de ces 2 directeurs d’école sont là.

« Global actu » relate que pour prendre cette décision, le directeur régional se base sur une pile de textes dont une note du ministère de tutelle relative à l’utilisation des élèves à des fins personnelles. La décision qui relève les 2 directeurs d’école de leur fonction a été prise après que les 2 anciens directeurs d’école ont été écoutés.=

Désormais, les 2 directeurs d’école deviennent de simples chargés de cours. L’un va officier à l’EPP Nabou dans le Mô tandis que l’autre est muté à l’EPP N’Djanvez dans Sotouboua nord.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société