Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

SP-EAU/Kara : 839 branchements privés sur 900 (en cours), plus de 12 km d’extension du réseau de distribution

Date:

La Société du patrimoine eau et assainissement en milieu urbain et semi urbain (SP-EAU) réalise à Kara, des travaux en régie, en collaboration avec la TdE dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Projet Eau et Assainissement au Togo (PEAT 2).

Il s’agit de 12, 22 km de réseau d’adduction et de distribution dans la ville de Kara et le positionnement des ouvrages hydrologiques ponctuels. « L’objectif est de remplacer pratiquement sur tout le réseau de la ville, les organes hydrauliques pour pouvoir bien faire fonctionner le réseau. La réception technique du contrat est prévu pour ce vendredi 16 juillet 2021 », explique Landry Kamwa, Assistance technique internationale (ATI), maître d’œuvre pour le groupement Louis Berger à Kara.

D’autres travaux sont également réalisés par la TdE. On note les branchements promotionnels à coût réduit. « Au total 900 branchements privés, la construction de 5 bornes fontaines et 70 branchements dans les établissements scolaires publics. A ce jour, sur les 900 branchements privés, 839 branchements ont été réalisés. Sur les 70 dans les établissements scolaires, il n’y a eu que 4 réalisés à cause du fait qu’il faut attendre la réception de l’extension de réseau sur 12,22 km », a détaillé Kezie Sourou, Chef antenne Société du patrimoine eau et assainissement en milieu urbain et semi urbain (SP-EAU) à Kara.

Sur le terrain, les populations bénéficiaires ne cachent pas leur joie. « Notre reconnaissance et gratitude au gouvernement togolais pour ses efforts de nous fournir davantage de l’eau potable. Cela allège les tâches des ménages et les nos enfants sont n’auront plus de maladies liées à l’eau sale. Que le gouvernement continue ainsi et en fasse davantage », a témoigné Plinga Awade, un des bénéficiaires.

Outre le PEAT2, le projet BID/UEMOA d’hydraulique et d’assainissement en milieu rural au Togo est également en phase d’exécution. Le projet prévoit la réalisation de 36 forages équipés de pompes à motricité humaine et de 11 forages destinés aux mini-adductions d’eau potable dans les centres semi urbains.

« Actuellement, on a déjà réalisé les 36 forages équipés avec des supers structures autour. Les mini-adductions d’eau potable, quant à elles sont aussi réalisées il ne reste que les châteaux d’eau à construire, les équipements et les raccordements », a déclaré le directeur régional de l’hydraulique de la région de la Kara, Kossi Yabo.

Lire aussi : Kara/Eau potable pour tous : l’Etat togolais joint l’acte à la parole

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img