32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Télécom / Togo : utiliser un réseau avec le numéro d’un autre opérateur, l’ARCEP recueille l’avis des citoyens

Et si le Togo la possibilité au citoyen de changer d’opérateur, tout en conservant son numéro (téléphone) chez son opérateur d’origine ? L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), a mûri cette réflexion et procède à des consultations auprès de consommateurs.

L’ARCEP, « Conformément à l’article 36 de la loi sur les communications électroniques (LCE), a entamé des consultations auprès des consommateurs et des opérateurs en vue de mettre en œuvre la portabilité des numéros mobiles au Togo », a communiqué l’autorité de régulation.

Autrement dit, par exemple, il y a une possibilité d’avoir un numéro Moov et utiliser le réseau Togocom avec le numéro Moov

Selon l’ARCEP, « La portabilité offrira la possibilité au consommateur de changer d’opérateur, tout en conservant son numéro chez son opérateur d’origine, en cas d’insatisfaction sur la qualité de service et/ou pour bénéficier de meilleurs offres et tarifs disponibles chez le concurrent. En ce sens, elle constitue un véritable levier de concurrence pour dynamiser le marché ».

Dans le cadre de ce processus, après avoir reçu l’aval du Ministère de l’Economie numérique et de la Transformation digitale et en étroite collaboration avec les opérateurs de téléphonie mobile, l’Autorité de régulation « lance une consultation publique dont l’objectif est d’expliquer au public les avantages de la portabilité des numéros mobiles et les conditions de mise en place du dispositif au Togo ».

Cette consultation publique, qui prendra fin le 31 octobre 2021, sera réalisée par l’ARCEP auprès des consommateurs de téléphonie mobile auTogo et ce à travers les canaux, notamment des campagnes d’appels sortants, le site internet (www.arcep.tg), les associations de consommateurs et le canal USSD (*800#).

Lire aussi : Gestion des frontières : l’Agence japonaise de coopération internationale prend en compte le Togo